En discothèque, attention aux « vols à la danse » prévient la police

En discothèque, attention aux « vols à la danse » prévient la police

Publié le 19/07/2021 à 10:18
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Alors que le secteur de la nuit et des discothèques vit une crise dramatique, un fléau vient s’ajouter aux conditions de réouverture très strictes : les « vols à la danse », une pratique utilisée par des pickpockets qui profitent de l’euphorie du retour aux sorties nocturnes.

Des vols nocturnes “à la danse” surpris en flagrant délit

Cet été, comme en 2020, les voyages des français sont tournés vers le tourisme intérieur. Malgré la moindre affluence des touristes étrangers, les destinations touristiques sont donc quand même pleines, et les malfaiteurs en profitent. Des vols en boite de nuit utilisant une méthode particulière ont été repérés à Lille. Les voleurs dérobent les portefeuilles des fêtards en profitant de l’ambiance insouciante des bars et discothèques. Lille Actu rapporte l’interpellation de deux hommes qui se sont fait surprendre par une brigade anticriminalité alors qu’ils commettaient leur vol.

Une technique est plutôt utilisée le soir et la nuit

Les policiers ont pu témoigner de la ruse utilisée pour alerter les futures victimes : le malfaiteur s’approche de ses victimes et passe inaperçu car il justifie ses mouvements avec quelques pas de danse. Une fois leur attention détournée, il peut glisser sa main dans la poche d'une de ses victimes pour lui prendre son portefeuille. Cette technique est plutôt tentée le soir et la nuit auprès des jeunes qui sortent de boîtes de nuit ou de bars. Ces soirées peuvent donc leur coûter cher, car ils risquent de rentrer chez eux sans argent ou sans leur téléphone portable. 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des vols en boite de nuit ont été repérés à Lille

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-