En hommage à Jacques Mayol, Guillaume Néry plonge à 105 mètres

En hommage à Jacques Mayol, Guillaume Néry plonge à 105 mètres

Publié le 25/06/2018 à 10:50 - Mise à jour à 11:03
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'apnéiste français Guillaume Néry a plongé samedi à 105 mètres de profondeur lors d'une compétition à Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes. Et le sportif, qui n'avait pas concouru depuis trois ans, a voulu rendre hommage à la légende de la discipline Jacques Mayol en réalisant cet exploit en maillot de bain.

Après trois ans d'absence, Guillaume Néry a réalisé un exploit samedi 23 à Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes. Lors d'une compétition, le Nice Abyss Contest, l'apnéiste a plongé à 105 mètres de profondeur.

Guillaume Néry a réalisé cette preformance en hommage à l'une des légendes de l'apnée: Jacques Mayol, l'une des premières personnes a être descendu sous les 100 mètres de profondeur et qui a inspiré le film Le Grand Bleu.

Pour cela, le Niçois a plongé en simple maillot de bain. "Je voulais plonger à la manière des puristes, des pionniers. Ça m'a fait du bien, retutoyer les profondeurs. Je n'ai rien perdu. Tout était là, en moi", a expliqué le sportif dont la plongée a duré trois minutes et dix secondes.

A voir aussi: Beyoncé dévoile son nouveau clip avec le champion d'apnée Guillaume Nery

Guillaume Néry a en effet arrêté la compétition en 2015, il se consacre depuis à la transmission de sa passion et parcoure le monde pour donner des conférences, animer des stages ou encore réaliser des films et documentaires.

Il avait été victime d'un sérieux accident à l'issue d'une compétition à cause d'une erreur dans l'organisation d'un concours préparatoire aux championnats du monde de Chypre en 2015. Alors qu'il avait annoncé vouloir plonger à 129 mètres de profondeur, pour battre le record du monde, les juges s'étaient trompés dans la mesure du câble.

Guillaume Néry était alors descendu à 139 mètres et avait fait une syncope lors de sa remontée, juste avant de rejoindre la surface. Il souffrait alors d'un œdème pulmonaire. Le grave accident a heureusement été sans gravité pour le champion qui n'a cependant pas pu participer aux mondiaux individuels qui se déroulaient cinq jours plus tard et avait annoncé son retrait des compétitions après cette très grosse frayeur.

"J'étais extrêmement à l'aise dans les profondeurs. Tous mes réflexes de compétiteur sont revenus. J'ai retrouvé cette capacité de détachement par rapport au choc du froid. Le froid n'a pas du tout été un problème", s'est réjoui Guillaume Néry sans pour autant préciser s'il réitérerait l'expérience.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Guillaume Néry a plongé à 105 mètres de profondeur samedi en hommage à l'apnéiste Jacques Mayol.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-