En plein vol, elle exige une flûte de champagne et fait atterrir l'avion

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

En plein vol, elle exige une flûte de champagne et fait atterrir l'avion

Publié le 11/12/2017 à 12:03 - Mise à jour à 12:09
© MICHAEL BUHOLZER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une passagère originaire de Suisse, qui était à bord d'un Airbus A320 de la compagnie Swiss, a forcé samedi son avion à atterrir. Elle a demandé du champagne à un membre du personnel, et ne voyant pas sa flûte arriver, elle a commencé à être agressive. L'équipage a choisi de la débarquer. Elle a écopé d'une amende.

Un bon gros caprice de star qui coûte cher. Samedi 9, une Suisse de 44 ans qui était en classe affaire à bord d'un Airbus A320 de la compagnie Swiss, qui devait relier Moscou à Zurich, a demandé à ce qu'on lui serve une flûte de champagne. Le personnel de bord n'a pas pu accéder à sa demande et s'est heurté au courroux de la quadragénaire, qui a commencé à se montrer très agressive avec tout le monde.

Selon le Washington Post, qui rapporte cette histoire peu commune, elle a même saisi un steward par le poignet. Choqué par la situation, l'équipage a alors décidé de faire atterrir l'avion en urgence à l'aéroport de Stuttgart pour que cette passagère soit débarquée.

A son arrivée sur le tarmac, la police est venue l'arrêter. Elle a bien tenté de retourner de force dans l'avion mais elle a été stoppée par les agents de force de l'ordre. Elle a écopé d'une amende 5.000 euros.

Lire aussi: en plein vol, elle découvre l'infidélité de son mari et contraint les pilotes à faire atterrir l'avion

Son écart de conduite ne lui a pas seulement coûté beaucoup d'argent qu'à elle. La compagnie a perdu plusieurs dizaines de milliers d'euros à cause de cette escale improvisée.

A noter que l'équipage n'avait pas refusé de lui servir du champagne. Il n'y en avait tout simplement pas (ou plus) en stock. Par contre, la passagère en colère s'est vue refuser une double ration de vin pétillant. Et ça, ça ne lui a pas plu du tout. La suite, on la connaît. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une Suisse de 44 ans a contraint un avion à atterrir car elle commençait à se montrer violente avec le personnel à bord qui ne pouvait pas lui servir de champagne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-