En pleine canicule elle laisse son chien dans sa voiture, il frôle la mort

En pleine canicule elle laisse son chien dans sa voiture, il frôle la mort

Publié le 25/07/2019 à 10:15 - Mise à jour à 10:18
©Wikimedia Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des policiers de Coutances, dans la Manche, ont sauvé un chien de race carlin mardi 23. La température de l'animal qui convulsait alors qu'il était enfermé dans une voiture culminait à 41,5 degrés. Le carlin a pu être sauvé.

Il est passé près de la mort. Un carlin a été sauvé par des policiers mardi à Coutances, dans la Manche en Normandie. En pleine canicule, sa maîtresse l'avait laissé enfermé dans sa voiture alors qu'elle était partie faire des courses.

C'est vers 20h30 que les policiers ont remarqué la présence du chien dans cette voiture garée dans une rue commerçante. Malgré une fenêtre à peine ouverte pour laisser l'air "frais" rentrer dans l'habitacle, l'animal convulsait et avait les yeux révulsés.

Les deux agents ont alors agi rapidement en brisant l'une des vitres pour sauver le chien âgé de trois ans.

A voir aussi: Canicule: des parents en garde à vue pour avoir laissé leurs enfants dans la voiture

Ils ont alors constaté que la température corporelle du Carlin culminait à 41,5 degrés, alors même que le seuil critique est à 41 degrés rapporte Ouest-France. Les deux policiers l'ont immédiatement rafraîchi dans un magasin proche des lieux avant de le transporter chez un vétérinaire.

L'animal a dû être perfusé mais a heureusement été tiré d'affaires dès le lendemain.

Sa maîtresse a quant à elle été verbalisée pour sa négligence: elle devra payer une amende de 45 euros.

"Par ces températures, il faut éviter de sortir les chiens mais plutôt les laisser au frais, à l’abri. Le sauvetage de ce chien s’est joué à très peu de temps", a rappelé la commandante Mercier.

A lire aussi:

Canicule: elle laisse son bébé de 6 mois seul dans sa voiture

Savoie: la mère laisse son bébé enfermé dans la voiture en pleine canicule

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un carlin a frôlé la mort en Normandie, sa maîtresse l'avait laissé dans sa voiture en pleine canicule. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-