En pleine croisière, il tue sa femme parce qu'elle se moquait de lui

En pleine croisière, il tue sa femme parce qu'elle se moquait de lui

Publié le 28/07/2017 à 12:50 - Mise à jour à 12:55
© BERNARD BIGER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un touriste américain a été inculpé pour meurtre mardi. Alors qu'il était en croisière au large de l'Alaska avec sa femme, il a tué celle-ci car "elle n'arrêtait pas de se moquer". Le drame s'est produit dans la cabine où ils séjournaient.

La chaine américaine CNN rapporte ce vendredi 28 qu'un homme de 39 ans a été inculpé mercredi 26 pour meurtre alors qui participait à une croisière au large de l'Alaska. Dans cet immense paquebot de 3.400 passagers l'homme originaire de l'Utah a tué sa femme mardi 25 à l'intérieur de la cabine où ils avaient élu domicile durant leur séjour.

Ce jour là vers 9h, la sécurité et le personnel médical de l'Emeral Princess ont découvert le corps de la femme, gravement blessée à la tête à côté de son mari, les mains couvertes de sang. Un témoin aurait d'ailleurs vu Kenneth Ray Manzanares trainer le corps inerte de la malheureuse hors de la cabine, sur le balcon, avant que le meurtrier ne le rentre à l'intérieur de l'habitacle. C'est le FBI qui à délivré ces informations à CNN: les enquêteurs ont en effet dû se rendre sur place.

"Ma vie est finie", aurait même déclaré l'homme alors que des agents le fouillaient, juste après son arrestation. L'immense navire a donc été le théâtre d'un crime et les témoins du drame conjugal ont voulu savoir pourquoi. Interrogé par l'un d'entre eux, le principal intéressé aurait répondu que sa femme "n'arrêtait pas de se moquer de lui".

Arrêté mercredi 26, l'homme a appris qu'il était convoqué par la justice le 10 août. L'Emerald Princess, qui était parti de Seattle samedi 22 pour un voyage de sept jours, a lui continué sa route comme s'il ne s'était rien passé ou presque: mercredi, une escale a été annulée pour permettre aux autorités d'arrêter l'homme.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le couple participait à une croisière au large de l'Alaska. (Image d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-