En vacances à Bordeaux, ses "amis" la force à se prostituer

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

En vacances à Bordeaux, ses "amis" la force à se prostituer

Publié le 18/07/2019 à 09:48 - Mise à jour à 10:37
© Christophe SIMON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux hommes originaires de l'Essonne ont été interpelés le 11 juillet dans la banlieue de Bordeaux et mis en examen pour séquestration et proxénétisme aggravé. Ils auraient convaincu une jeune fille de partir en vacances avec eux, puis l'auraient forcée à se prostituer.

 

La jeune fille avait accepté de partir en vacances avec ces deux jeunes hommes qu'elle connaissait depuis peu. Ils se seraient révélés être des proxénètes qui l'ont séquestrée pendant plusieurs jours, l'obligeant à se prostituer dans un hôtel de la région.

Originaire de Clamart, la victime présumée de 19 ans était partie début juillet avec ces deux individus originaires d'un quartier sensible de l'Essonne. Ils devaient profiter quelques jours de Bordeaux. Mais les vacances auraient rapidement tourné au cauchemar.

Voir: Prostitution - six mois de prison avec sursis en Belgique pour le gérant d'un site décrié

La jeune fille aurait été séquestrée par les deux hommes dans un hôtel Première Classe de Lormont. Là elle aurait été forcée à se prostituer pendant au moins trois jours, rencontrant une dizaine de clients, rapporte Le Parisien.

Sa famille s'est inquiétée de l'absence de nouvelles, mais la jeune fille étant majeur et rien ne laissant supposer qu'elle soit en danger, aucune mesure n'a pu être lancée.

Privée de ses effets personnels, la victime présumée aurait finalement réussi à emprunter le téléphone d'un client sans que ses ravisseurs s'en aperçoivent et pu ainsi envoyer des SMS à sa sœur qui a prévenu les autorités. Les policiers ont pu grâce à ce numéro échanger avec la captive, obtenir l'adresse de l'hôtel et y envoyer une équipe.

Les deux proxénètes présumés ont été interpellés sur place puis mis en examen pour proxénétisme aggravé, punissable de 10 ans d'emprisonnement, et séquestration, punissable de 20 ans de réclusion criminelle. La victime a été prise en charge en état de choc.

Les deux hommes auraient réussi à monter aussi rapidement leur sordide business en recourant à des sites de prostitution en ligne.

Lire aussi:

Applications, réseaux sociaux: un rapport dénonce l'essor de la "prostitution 2.0"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux hommes auraient séquestré la victime dans un hôtel pour l'obliger à se prostituer.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-