En vacances pour se consoler de la mort de son mari, elle est violée en réunion

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 28 février 2019 - 17:09
Image
Une balance de la justice
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP
Les cinq hommes nient les faits.
© LOIC VENANCE / AFP

Le procès de cinq hommes s'est ouvert en Italie: tous employés du même hôtel de Sorrente dans la baie de Naples, ils sont accusés d'avoir drogué puis violé une veuve en vacance avec sa fille.

Elle voulait seulement s'offrir des vacances pour oublier la mort de son mari. En Italie, cinq hommes sont actuellement jugés pour avoir violé en réunion une Britannique de 50 ans. Détail sordide: les cinq suspects sont tous des employés de l'hôtel où résidait la victime.

L'affaire se déroule en 2016 dans un établissement de Sorrente sur la baie de Naples comme le rappelle la presse britannique. La victime, dont le nom n'a pas été dévoilé, passe quelques jours de vacances avec sa fille de 26 ans. C'est après un repas que les deux femmes se sentent mal. La mère est, à un moment, isolée de sa fille (qui n'a pas subi d'agression sexuelle) dans une pièce attenante à la piscine de l'hôtel. C'est là que les cinq hommes, tous employés de l'hôtel, auraient violé la mère de famille.

Les cinq individus nient avoir agressé la quinquagénaire même si des analyses montreront une dose importante de GHB dans l'organisme de la victime. Des traces ADN correspondant au profil génétique de deux des suspects.seront aussi retrouvées sous ses ongles 

Lire aussi - Orléans: le jeune garçon aurait été violé par ses camarades âgés de 9 à 14 ans

La quinquagénaire a expliqué qu'elle pensait même avoir été abusée par huit agresseurs. Elle avouera à sa fille, à l'aéroport au moment de quitter l'Italie, ce qu'elle a subi en pleurant. C'est alors que les femmes comprendront qu'elles ont été droguées lors de leur repas, sans doute lorsque le barman est venu leur apporter une consommation qu'elles n'avaient pas commandée. La fille a sans doute échappé au pire car la drogue mise dans le verre l'a rendue si malade qu'elle s'est enfermée dans les toilettes pour vomir, pendant que sa mère se faisait violer.

Voir aussi:

Un zoophile se déguise en chien, en viole un, se filme et met la vidéo en ligne