Enceinte, elle meurt après avoir appelé le Samu: plainte classée sans suite

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Enceinte, elle meurt après avoir appelé le Samu: plainte classée sans suite

Publié le 28/08/2018 à 14:51 - Mise à jour à 15:11
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En mars dernier, une femme enceinte de 6 mois est morte après avoir appelé le Samu à Saint-Etienne. La plainte de la famille pour non-assistance à personne en danger et homicide involontaire contre le CHU a été classée sans suite. Les proches de la victime veulent désormais déposer une nouvelle plainte.

Ses proches ne comptent pas baisser les bras. Céline, 38 ans, est décédée en mars dernier après avoir appelé le Samu du CHU de Saint-Etienne qui n'est pas intervenu. Ses proches avaient porté plainte contre le CHU de Saint-Etienne pour non-assistance à personne en danger et homicide involontaire en mai.

Cette plainte a finalement été classée sans suite par le parquet. Mais comme l'ont indiqué les avocats de la famille au Progrès lundi 27, les proches de la victime comptent bien déposer à nouveau plainte.

Enceinte, Céline avait appelé le Samu à l'aide. Mais l'opérateur qu'elle avait eu au téléphone l'avait redirigée vers les services de SOS Médecin et ce malgré les indications "précises sur ce qu'elle ressentait" ainsi que "sur ses antécédents médicaux".

A voir aussi: Jeune femme moquée par le Samu - ouverture d'une information judiciaire

"Nous pensons (...) que le régulateur du Samu a bien commis une erreur, du moins une faute de diagnostic", a expliqué l'avocat de la famille, maître André Buffard, qui a eu accès à l'enregistrement de l'appel au secours.

La future maman a en effet succombé à une crise cardiaque: une grave erreur pour la famille qui a donc entrepris de déposer plainte en mai.

Mais le parquet a finalement classé l'affaire sans suite. Une épreuve pour la famille qui ne veut pas lâcher l'affaire et a fait savoir qu'elle déposerait une nouvelle plainte pour que la lumière soit faite sur la mort de Céline.

"On pourra alors demander des actes supplémentaires, des expertises, des auditions", a aussi expliqué André Buffard.

Cette affaire n'est pas sans rappeler la mort tragique de Naomi Musenga, raillée par une opératrice du Samu, en décembre dernier à Strasbourg. Une information judiciaire pour non-assistance en péril a d'ailleurs été ouverte en juillet.

En outre une récente enquête révélée par Le Point démontrait qu'en France, 4,6 millions d'appels au 15 étaient restés sans réponse en 2016. L'affaire de Saint-Etienne s'inscrit donc dans une série de polémiques entourant les services du Samu.

A lire aussi:

4,6 millions d'appels sans réponse du Samu en 2016, selon Le Point

Appels sans réponse au Samu: les urgentistes pointent un manque de moyens

Toulouse: le Samu lui diagnostique de l'aérophagie, il meurt d'un infarctus

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Céline, 38 ans, est décédée d'une crise cardiaque après avoir appelé le Samu sans succès.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-