Enfants abandonnés par leur mère à Metz: elle assure ne pas être "partie en vacances" mais pour "prendre soin de sa mère" en Algérie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Enfants abandonnés par leur mère à Metz: elle assure ne pas être "partie en vacances" mais pour "prendre soin de sa mère" en Algérie

Publié le 25/08/2017 à 12:36 - Mise à jour à 13:03
©Catherine Delahaye/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La femme de 49 ans qui était partie pendant un mois en vacances en laissant seuls ses enfants de 8 et 12 ans à Metz a donné sa version des faits. Elle a expliqué ne pas avoir eu le choix.

La mère de famille de 49 ans partie pendant un mois en Algérie, en laissant seuls ses enfants de 8 et 12 ans dans leur appartement de Metz, a donné sa version des faits ce vendredi 25. C'est son avocate qui en a fait le récit dans une interview accordée au Républicain Lorrain.

En premier lieu, la maman réfute "être partie en vacances" en Algérie mais explique s'être rendue dans son pays d'origine "pour prendre soin de sa mère malade". Sans famille en France, elle avait demandé à des tiers -deux voisins et une amie- de s’occuper de ses enfants qu’elle aurait emmenés si elle avait "eu les moyens d’acheter les billets d’avion" pour se rendre en Algérie.

La Messine aurait donc sollicité l’aide de ses voisins et d’une amie pour qu'ils prennent soin des enfants mais, selon son avocat, "aucun n’a compris le sens de ce service". Au lieu de s’en occuper quotidiennement, les adultes ne seraient venus qu'à quelques reprises dans l'appartement où les deux enfants étaient livrés à eux-mêmes.

Selon France Bleu Lorraine, durant l'absence de leur mère, les enfants s'étaient trouvés à cours d'argent. Des voisins auraient volé au secours des deux enfants, proposant de les prendre en charge pour les nourrir. La situation des deux enfants a fini par être mise au jour à la suite d'un signalement aux services sociaux qui ont ouvert une enquête.

Entendus dans le cadre de l'enquête, les enfants ont été placés la semaine dernière dans un foyer et sont en bonne santé. Des témoins et la mère ont également été entendus. A son retour en France, la mère avait immédiatement été placée en garde à vue. Elle comparaît ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Metz pour "soustraction par un parent à ses obligations légales compromettant la santé, la sécurité, la moralité ou l'éducation de (ses) enfants".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La mère de famille a expliqué qu'elle n'avait pas eu le choix.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-