Enlèvement d’un chef d’entreprise: 10 kilos d'or de la rançon retrouvés en banlieue de Toulouse

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Enlèvement d’un chef d’entreprise: 10 kilos d'or de la rançon retrouvés en banlieue de Toulouse

Publié le 02/03/2017 à 12:29 - Mise à jour à 13:07
©wikipédia.org
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les gendarmes de la Section de recherches de Toulouse ont mis la main sur dix kilos d'or mercredi, provenant de la rançon d'un riche homme d'affaires séquestré en 2015

Le butin a été découvert mercredi 1er mars, dans des dépendances au bord d’un champ, à Saint-Orens, dans la banlieue sud-est de Toulouse. Dix kilos d’or provenant de la rançon de 1,3 million d’euros versée aux ravisseurs d’un homme d’affaires toulousain, ont été retrouvé par les enquêteurs.

L’or a été retrouvé après une perquisition chez un proche d’un des ravisseurs par les gendarmes de la Section de recherches de Toulouse et les hommes de l’unité d’armée de Terre spécialisée dans les fouilles. L'homme en question est désormais incarcéré. Les investigations se poursuivent pour récupérer la totalité de la rançon.

L’entrepreneur toulousain a été enlevé le 22 mai 2015 à son domicile, puis séquestré pendant sept semaines, avait précisé une source policière à Côté Toulouse en septembre 2015. Les ravisseurs avaient ensuite pris la fuite avec la voiture de la victime direction Platja d’Aro, en Catalogne, dans une propriété qui appartenait à l’homme d’affaires. Ils se sont ensuite installés à Marbella, dans le sud de l’Espagne.

Pendant sept semaines, la victime était attachée dans un sous-sol. Ses ravisseurs qui faisaient pression pour qu'il leur donne ses coordonnées bancaires, ont ensuite ouvert des comptes à l’étranger et acheté de l’or en quantité, pour plus d’un million d’euros en Belgique. Le 13 juillet 2015, le chef d'entreprise a finalement été libéré. Cependant ses ravisseurs l'ont forcé à leur verser 100.000 euros toutes les semaines, en le surveillant grâce à des dispositifs électroniques sophistiqués.

En septembre 2015, les quatre personnes ont été interpellées par la police espagnole, le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Toulouse, la gendarmerie de Toulouse et la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux. Une véritable armada qui a permis d'arrêter trois hommes. Un quatrième a ensuite été retrouvé en France.

Les forces de l’ordre ont retrouvé 56 lingots d’or d’une valeur de 10.000 euros chacun, 440 pièces d’or qui représentaient 90.000 euros, plusieurs fusils, des pistolets et des couteaux.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L’or a été retrouvé après une perquisition chez un proche d’un des ravisseurs par les gendarmes de la Section de recherches de Toulouse et les hommes de l’unité d’armée de Terre spécialisée dans les fouilles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-