"Envoyée spéciale de Jésus sur terre", elle agresse une enseignante

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Envoyée spéciale de Jésus sur terre", elle agresse une enseignante

Publié le 18/10/2018 à 10:22 - Mise à jour à 10:31
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les policiers des Sables-d’Olonne ont interpellé mardi une femme au comportement erratique qui avait agressé une enseignante d'un collège. Il s'est définie comme "l'envoyée spéciale de Jésus sur Terre".

L'interpellé n'était visiblement pas en possession de tous ses moyens. Une femme d'une soixantaine d'années a été arrêtée par les forces de l'ordre mardi 16 au Château-d'Olonne en Vendée après qu'elle se soit livrée à des dégradations dans un collège et également agressée une enseignante. Lorsqu'elle a été appréhendée, elle a indiqué aux forces de l'ordre qu'elle était "l'envoyée spéciale de Jésus sur Terre".

Selon France Bleu Loire Océan, les faits ont eu lieu en début d'après-midi. "Une femme très agitée est en train de commettre des dégradations à l'accueil de l'établissement: elle a même jeté un lecteur de CD au visage d'une enseignante, heureusement sans la blesser", précise la radio. Ne parvenant pas à lui faire entendre raison, le personnel de l'établissement n'a d'autres choix que d'appeler les forces de l'ordre.

Lire aussi - Nice: nu, le SDF défèque dans l'église en se prenant pour Jésus

A l'arrivée des policiers, la sexagénaire a déjà pris la fuite. Elle est finalement retrouvée aux alentours de l'établissement scolaire dans un état de grande confusion. Elle a proféré des "messages incompréhensibles laissant apparaître une grande fragilité psychologique", expliquant notamment être "l'envoyée spéciale de Jésus sur Terre".

Elle a été conduite au commissariat dans un premier temps mais compte tenu de son état, les policiers ont décidé l'emmener au centre hospitalier d'Olonne-sur-Mer pour que des médecins la prenne en charge.

Selon le commissariat des Sables-d’Olonne, l’attitude de cette femme "a créé un certain émoi au sein de l’établissement et pour l’heure, on ne connaît pas encore ses motivations. L’enquête se poursuivra pour tenter de déterminer son niveau de responsabilité pénale".

Voir:

Un homme interpellé pour vol assure s'appeler Jésus Christ et dit agir pour offrir des artefacts à l'archange Gabriel

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La femme s'est introduite dans le collège et a agressé une enseignante.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-