Epidémie de gastro-entérite sur un bateau: la croisière de luxe rentre au port

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Epidémie de gastro-entérite sur un bateau: la croisière de luxe rentre au port

Publié le 13/01/2019 à 11:19 - Mise à jour à 11:25
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une croisière a dû rentrer avant la fin en Floride du parcours. Presque 500 passagers et membres d'équipage ont été atteint par une épidémie de gastro-entérite qui s'est répandue à grande vitesse dans l'espace confiné du bateau.

Si la maladie n'est généralement pas dangereuse, elle est cependant très contagieuse et s'est répandue comme une trainée de poudre sur le bateau. Une croisière de luxe a été obligée de faire demi-tour face à l'épidémie de gastro-entérite qui s'est développée parmi les passagers et les membres d'équipage comme le rapporte CNN. Le bateau a dû annuler des escales tandis que le nombre de malade sur le vaisseau, lui, allait croissant.

Les faits se déroulent sur l'Oasis of the Seas, troisième plus grand bateau de croisière au monde et propriété de la société Royal Caribbean. Le navire avait quitté dimanche 6 le port d'Orlando en Floride en direction de la Jamaïque pour une semaine de vacances de rêve.

Mais au bout de trois jours, après un premier arrêt à Haïti, plusieurs passagers et même des membres d'équipage ont été pris de vomissements et de diarrhées, les signes classiques d'un virus de la gastro-entérite. Dans l'espace confiné d'un bateau de croisière, aussi grand soit-il, l'épidémie va se répandre très rapidement sans possibilité d'y échapper. La Jamaïque a refusé que le bateau n'accoste et débarque ses passagers contagieux. L'Oasis of the Seas s'est alors dirigé vers l'île mexicaine de Cozumel. A ce moment-là, 250 passagers étaient déjà malades.

Lire aussi - Gastro-entérite: évitera-t-on l'épidémie cette année?

Le pic du nombre sera atteint peu après avec 475 passagers et membres d'équipage touchés, dont 100 devant restés confinés dans leur chambre. La compagnie a donc pris une décision radicale, rentrer au bercail. Le navire de croisière est finalement revenu à Orlando samedi 12 dans la journée. La compagnie a proposé de rembourser les voyageurs qui ne garderont sans doute pas un souvenir impérissable de ce qui devait être un voyage inoubliable.

Voir aussi: 

Gastro-entérite: une épidémie plus tardive cette année?

La gastro-entérite arrive en France, seuil épidémique atteint dans deux régions

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'épidémie s'est rapidement répandue dans le bateau de croisière.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-