L'épouse surprend un homme à moitié nu avec le chien, il venait de coucher avec le mari

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

L'épouse surprend un homme à moitié nu avec le chien, il venait de coucher avec le mari

Publié le 06/06/2018 à 11:56 - Mise à jour à 12:07
©Vince42/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

C'est un fait divers cocasse, en apparence, que rapporte ce mercredi le journal "Sud-Ouest". Un homme gardé à vue pour violation de domicile et zoophilie sur un chien a été blanchi: il était seulement venu coucher avec le mari pendant que l'épouse s'était absentée.

Elle pensait avoir surpris une scène zoophile, il ne s'agissait que d'un adultère… C'est un étrange vaudeville que rapporte en effet le journal Sud-Ouest ce mercredi 6.

Une femme rentrant chez elle vers Agen, dans le département du Lot-et-Garonne, a surpris un homme vêtu uniquement d'un t-shirt et le sexe à l'air, en compagnie du gros chien de la famille qu'il tenait par le cou. L'homme et l'animal se trouvaient dans le garage et voyant la femme arriver, le satyre présumé a immédiatement pris la fuite.

Sans surprise, la femme a prévenu les autorités, se demandant peut-être si elle venait de tomber sur un cambrioleur ou un zoophile ayant abusé de son chien. Ou les deux. Ce n'était en réalité ni l'un ni l'autre.

Les gendarmes ont retrouvé sans grande peine, grâce au signalement du suspect, l'individu et l'ont placé en garde à vue. Il était en effet suspecté de violation de domicile et de sévices sexuels sur un animal domestique. L'homme a finalement dévoilé aux militaires ce qu'il s'était réellement passé.

Lire aussi: Un violeur zoophile jugé pour avoir imposé des relations sexuelles à un bœuf

Oui, il est bien rentré dans la maison. Mais c'était à l'invitation du mari, présent au moment des faits. Et pour cause: il en est l'amant, le mari entretenant une liaison homosexuelle. Le couple illégitime a été surpris par le retour inopiné de l'épouse poussant "l'invité" à quitter précipitamment les lieux, sans se rhabiller complètement.

Problème: en quittant la maison à la hâte, il a croisé le chien qui a aboyé. Il a alors décidé de le saisir par le cou et de le rentrer de force dans le garage… avant de se retrouver surpris en fâcheuse posture.

Le mari a contesté cette version des faits et a nié avoir des rapports homosexuels avec le suspect. Les gendarmes se sont alors plongés dans les relevés téléphoniques pour découvrir que les deux hommes se connaissaient bien et avaient échangé à plusieurs occasions. A l'issue de la garde à vue, l'amant a été remis en liberté.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme n'avait pas eu de relation sexuelle avec le chien de cette femme. Il venait de coucher avec le mari (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-