Mort d'un bébé dauphin: les touristes jouaient avec l'animal plutôt que de l'aider (photos)

Mort d'un bébé dauphin: les touristes jouaient avec l'animal plutôt que de l'aider (photos)

Publié le 17/08/2017 à 10:59 - Mise à jour à 11:23
© HO / EQUINAC/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un bébé dauphin s'est échoué sur la plage de Mojacar, en Espagne, samedi. L'animal est mort entouré par des dizaines de baigneurs qui faisaient des selfies avec lui, plutôt que d'essayer de lui porter secours.

Un bébé dauphin est mort samedi 12 sur la plage de Mojacar, en Andalousie, dans le sud-est de l'Espagne. Entouré par des dizaines de baigneurs qui souhaitaient le caresser, le cétacé est décédé d'un arrêt cardio-respiratoire.

L'association Equinac, une ONG de défense des animaux, a été appelée sur les lieux pour venir en aide au mammifère en danger de mort, mais il était trop tard. "Nous avons mis 15 minutes à arriver, mais l'animal était déjà mort", rapporte l'association dans un message publié sur Facebook.

COMUNICADO DE EQUINAC. Respecto a lo ocurrido en el varamiento en Mojácar, con una cría de delfín, el pasado día 11 de...

Publié par Equinac sur mardi 15 août 2017

L'ONG a également tenu à dénoncer le comportement des touristes vis-à-vis de l'animal, "se jeter sur eux pour les prendre en photo et les toucher leur cause un choc très fort qui accélère un arrêt cardio-respiratoire, ce qui s'est finalement produit". Elle a également partagé des photos montrant des baigneurs jouer avec le dauphin et bouchant, involontairement, l'orifice par lequel l'animal respire, en voulant le caresser.

Cette histoire a scandalisé le pays et même au-delà. Le parti espagnol contre la maltraitance animale a dénoncé le "harcèlement des baigneurs" et a tenu à rappeler l'importance du "respect des animaux". Les internautes ont également partagé leur indignation sur Twitter.

Cependant, l'association de protection des animaux a précisé que le dauphin était déjà pratiquement condamné. Le bébé "s'est échouée parce qu'il était malade ou a perdu sa mère, sans laquelle il ne peut survivre", précise ainsi l'association. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un bébé dauphin est mort sur une plage espagnole samedi 12.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-