Une jeune femme décapitée par un ascenseur après son accouchement

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une jeune femme décapitée par un ascenseur après son accouchement

Publié le 22/08/2017 à 11:27 - Mise à jour à 12:03
©Flickr/ @Daniel Lin
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'elle venait d'accoucher, une jeune femme de 25 ans a été décapitée par un ascenseur de l'hôpital Virgen de Valme à Séville (Espagne), dimanche.

Une scène d'horreur a eu lieu dimanche 20 à l'hôpital Virgen de Valme, à Séville, en Espagne. Une jeune femme de 25 ans, Rocio Cortez Nunez, a été décapitée par un ascenseur alors qu'elle venait d'accoucher de son nouveau né, rapporte plusieurs médias locaux espagnols.

Elle venait de donner la vie à Triana, petite soeur de Carmen, 5 ans, et Rocio, 4 ans, lorsque le drame a eu lieu aux alentours de 14h30. La victime se trouvait sur un brancard dans l'ascenseur lorsque les infirmiers qui l'accompagnaient ont décidé de changer d'appareil, les portes de ce dernier ne se fermaient pas. Sauf que le monte-charge a finalement commencé à s'élever alors que le personnel de l'hôpital était en train de sortir leur patiente, décapitant ainsi Rocio Cortez Nunez. Les pompiers ont mis deux heures a dégager le cadavre de la jeune femme de la cage d'ascenseur. Son nouveau né, qui se trouvait sur le brancard avec sa mère, n'a pas été blessé.

"Ils ont tué ma fille! Ma fille a été tuée", s'est écrié le père de la jeune femme, en pleurs. De son côté, Jose Gaspar, le père de l'enfant et compagnon de la victime est dévasté:"Cela ne peut pas se terminer ainsi. C'est Rocio qui en a été victime mais demain cela peut être une autre personne".

La ministre de la Santé d'Andalousie, Marina Alvarez, s'est intéressée à l'affaire et a demandé à ce qu'une enquête soit ouverte. Elle a également déclaré que l'ascenseur était aux normes et avait passé tous les tests de sécurité avec succès, la dernière révision de l'appareil avait eu lieu le samedi 12, une semaine avant l'accident. Une plainte a été déposée par la famille contre l'hôpital.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La jeune femme a été décapitée par l'ascenseur qui a mystérieusement commencé à monter. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-