Essonne: il tue trois personnes dans un hôtel et part tranquillement au travail

Essonne: il tue trois personnes dans un hôtel et part tranquillement au travail

Publié le 20/02/2018 à 15:30 - Mise à jour à 15:46
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le procès d’un chauffeur-livreur responsable d’un triple homicide débute ce mardi à Evry. L'homme avait tué ses trois voisins car ceux-ci faisait trop de bruit, avant de partir au travail.

Le prévenu est décrit par ses collègues de travail comme "gentil", "travailleur" et "serviable". Un homme de 40 ans comparaît ce mardi 20 devant les assises de l'Essonne pour un triple homicide commis dans un hôtel de Draveil.

Le journal Le Parisien rappelle que les faits ont eu lieu en 2014. L'individu incriminé, un chauffeur-livreur jusque-là sans histoire, dort dans un hôtel bon marché comme de nombreux travailleurs pauvres. Il commence son emploi tôt le matin (4h) et se couche donc vers 19h. Dans la chambre voisine vit un homme marginalisé souffrant de problèmes psychologiques. Avec lui, deux amis, sans domicile fixe. Ces trois hommes, ce soir-là fortement alcoolisés, parlent fort.

Le prévenu se lève une première fois vers minuit pour demander au trio de faire moins de bruit. Peine perdue. Très remonté, l'homme va les voir une seconde fois vers 2h et la situation dégénère complètement. Là, racontera-t-il aux enquêteurs, deux des hommes se montrent agressifs, et l'un d'entre eux laisse tomber un couteau, dont il se saisit. S'en suit un déchaînement de violence.

Lire aussi - Chalon: 25 ans ferme pour l'homme qui avait étranglé et poignardé sa fille de deux ans

La police découvre avec horreur les corps des trois hommes dans la chambre, l'un assis dos au mur sur un lit, le deuxième à terre en position fœtale, gisant dans une mare de sang, et le troisième accroupi derrière la porte. Tous ont reçu une multitude de coups de couteau.

Le suspect, de son côté, s'est tranquillement rendu au travail après avoir commis ce triple meurtre. Selon son employeur et ses collègues, l’accusé est arrivé à l’heure au travail, "jovial et détendu". Entre temps, il s'est débarrassé de l'arme du crime en la jetant dans la Seine.

Il sera rapidement interpellé dans la journée suite au témoignage d'un voisin. Dans la chambre de cet homme décrit comme passionné de couteaux, les policiers découvrent plusieurs dizaines d'armes, dont une qui pourrait, selon les analyses, correspondre aux blessures infligées aux victimes.

D'après les experts qui l'ont ausculté, l'individu ne souffrait pas de troubles psychologiques ni d'altération de son discernement. Le prévenu encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le verdict est attendu vendredi 23.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le suspect s'est tranquillement rendu au travail après avoir commis ce triple meurtre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-