Essonne: un gang de voleurs de voitures démantelé, sept interpellés

Essonne: un gang de voleurs de voitures démantelé, sept interpellés

Publié le 06/05/2015 à 18:21 - Mise à jour à 18:55
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

Un important gang de voleurs de voitures a été démantelé grâce à l'interpellation de sept trafiquants, mardi 5 dans l'Essonne. Ils auraient dérobé des centaines de véhicules en quelques mois seulement.

La technique du gang était extrêmement bien rôdée. Les policiers de l'Essonne ont interpellé sept personnes soupçonnées d'appartenir à un gang de voleurs de voitures, mardi 5. Les malfaiteurs auraient dérobé des centaines de véhicules en seulement quelques mois, selon Le Parisien qui dévoile l'information.

Les suspects arrêtés, âgés entre 24 et 50 ans, vivaient dans l'Essonne et en Seine-et-Marne et seraient issus de la communauté des gens du voyage, selon certaines sources. Déjà bien connu des services de police (tous ont un passif de voleurs de voitures) ils usaient d'une technique bien rôdée.

Tout d'abord, une équipe de était chargée de dérober les véhicules, au moyen de clés électroniques qu'ils programmaient à volonté grâce à un appareil spécial. Ils ramenaient ensuite ces voitures dans l'un des deux ateliers de désossage clandestins du gang, situés à Beaulne et Morangis, ou d'autre prenaient le relais. Les voitures étaient alors complètement démontées (pour les rendre moins traçables) pour revendre les pièces et la carcasse à des ferrailleurs complices, dont l'un ayant pignon sur rue en Pologne.

Au moins un véhicule par jour était volé par ce gang, estiment les enquêteurs. Dans les ateliers de désossage, lors des perquisitions, cinq voitures fraîchement volées, onze en pièces détachées ainsi que 6.500 euros en liquide et des armes ont été retrouvés. Selon les policiers, certains des membres du gang pouvaient gagner plus de 6.000 euros par semaine grâce à ce trafic.

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Grâce à une méthode bien rôdée, le gang aurait volé plus d'une voiture par jour.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-