Essonne: une adolescente fugueuse forcée à se prostituer

Essonne: une adolescente fugueuse forcée à se prostituer

Publié le 29/11/2017 à 11:52 - Mise à jour à 11:53
© Geoffroy Van der Hasselt / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les employés d'un hôtel de Grigny, dans l'Essonne, ont découvert dimanche une jeune fille de 15 ans couverte d'ecchymoses et nue alors qu'ils faisaient le ménage. L'adolescente avait fugué d'un foyer du Val-de-Marne et aurait été contrainte à se prostituer.

Le personnel de l'hôtel Ibis de Grigny a fait une sordide découverte dimanche 26 alors qu'il s'apprêtait à nettoyer une chambre de l'établissement. Une adolescente de 15 ans nue et couverte de bleus se trouvait dans la pièce.

"Nous avions remarqué plusieurs allées et venues. Mais la porte était toujours fermée avec la mention +prière de ne pas déranger+", a indiqué une employée au journal Le Parisien. Le personnel de l'hôtel a directement contacté la police pour que la jeune fille soit prise en charge.

Selon les premiers éléments de l'enquête, elle aurait été forcée à se prostituer dans cet établissement depuis au moins trois jours. "Mais elle  pourrait avoir été déplacée d'hôtel en hôtel depuis près de trois semaines", selon une source.

A voir aussi: Yvelines: une fugueuse de 14 ans frappée, violée et forcée à se prostituer sur Internet

Séquestrée dans la pièce, privée de téléphone et de vêtements, la jeune fille avait fugué d'un foyer où elle avait été placée dans le Val-de-Marne. Elle a été prise en charge dès dimanche par un psychiatre et selon les enquêteurs, elle a déjà été internée auparavant.

Un homme, soupçonné d'être son proxénète, a été arrêté le même jour alors qu'il venait vraisemblablement lui donner à manger et que les policiers relevaient des indices dans la chambre. Elle venait alors de dresser le portrait robot d'un individu correspondant à son apparencel.

Le trentenaire, déjà condamné pour trafics de stupéfiants ainsi que braquage, était accompagné de sa conjointe à peine majeure. Elle aussi a été arrêtée. Les enquêteurs pensent que l'homme a utilisé la fragilité de la victime pour la pousser à se prostituer.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune fille aurait été forcée à se prostituer depuis au moins trois jours dans cet hôtel de Grigny dans l'Essonne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-