Etat islamique: l'ONU dévoile le prix des esclaves sexuels vendus par le groupe djihadiste

Etat islamique: l'ONU dévoile le prix des esclaves sexuels vendus par le groupe djihadiste

Publié le 05/08/2015 à 15:49 - Mise à jour à 15:58
©Stringer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Une représentante des Nations Unies a rendu public un document émanant de l'Etat islamique qui dévoile les prix auxquels le groupe djihadistes vend ses prisonniers. Le prix de ces esclaves sexuels est plus élevé si la victime est jeune.

La barbarie du groupe Etat islamique n'a aucune limite. Une représentante des Nations Unies, Zainab Bangura, a affirmé à l'agence Bloomberg avoir eu accès à une liste de prix pour les esclaves sexuels que le groupe djihadiste vend à ses membres. La spécialiste qui travaille pour le Secrétariat général des Nations Unies sur les violences sexuelles en temps de guerre affirme avoir obtenu cette liste sordide lors d'un voyage en Irak et a certifié le document.

Selon le document récupéré par Zainab Bangura, plus la victime de cet odieux trafic est jeune, plus son coût est élevé. En moyenne, les filles et les garçons âgés de un à 9 ans sont vendus 150 euros, les adolescentes environ 110 euros, les femmes entre 20 et 30 ans environ 70 euros, les 30-40 ans 50 euros et celles de plus de 40 ans une trentaine d'euros. 

"Les filles sont colportées comme des barils de pétrole", a déploré la fonctionnaire de l'ONU. Et d'ajouter: "une fille peut être vendue et achetée par cinq ou six hommes différents. Parfois, ces combattants vendent les filles à leurs familles pour des milliers de dollars de rançon".

Parmi les principales victimes de ces exactions, on trouve les jeunes filles yézidis (minorité religieuse considérée comme des adorateurs du diable par les djihadistes).

Toujours selon l'officielle des Nations Unies, il existe une hiérarchie dans l'ordre d'achat. Les chefs de l'Etat islamique (les "émirs") sont les premiers à se servir, puis les personnes les plus riches de la région peuvent faire monter les enchères. Les esclaves restantes sont ensuite vendues aux djihadistes de l'EI. "Ils ont également un manuel sur la façon dont on doit traiter ces femmes. Ils ont une agence matrimoniale qui organise l'ensemble de ces mariages et la vente de femmes. Tout est listé" a précisé Zainab Bangura.

En novembre dernier, cette liste avait été dévoilée par des médias irakiens mais l'information avait été prise avec beaucoup de circonspection. Le groupe djihadiste a récemment justifié le recours à l'esclavage dans son "magazine" intitulé Dabiq et diffusé sur internet en plusieurs langues (dont le français).

 

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'Etat islamique vend des esclaves sexuels à ses djihadistes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-