Etats-Unis: arrestation d'un homme qui projetait une attaque "comme à Nice"

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 09 avril 2019 - 18:05
Image
La police aux abords de la synagogue "Tree of Life" (Arbre de vie), le 28 octobre 2018 à Pittsburgh, aux Etats-Unis, au lendemain de la pire attaque antisémite de l'histoire du pays
Crédits
© Brendan Smialowski / AFP
Un jeune homme qui projetait un attentat à la camionnette a été arrêté aux Etats-Unis.
© Brendan Smialowski / AFP

Un jeune homme de 28 ans a été arrêté jeudi 28 mars près de Washington aux Etats-Unis. Il est soupçonné d'avoir projeté un attentat à la camionnette, dans le même esprit que l'attentat de Nice le 14 juillet 2016.

Un jeune Américain inspiré par l'Etat islamique a été interpellé aux Etats-Unis, près de Washington, après avoir projeté de perpétrer une attaque à la camionnette "similaire à celle survenue à Nice en France", le 14 juillet 2016.

Le jeune homme âgé de 28 ans, et prénommé Rondell Henry, manifestait sa haine des non musulmans depuis deux ans selon le procureur fédéral.

Mais dans l'incapacité de se procurer arme à feu ou explosifs, il avait décidé de lancer un véhicule "sur une foule" et de faire le plus de victimes possible.

A voir aussi: Un terroriste présumé mis en examen - il aurait projeté d'attaquer une école maternelle

Selon des sources proches de l'enquête citées par BFMTV, le jeune homme a voulu passer à l'acte le 27 mars au petit matin. Après avoir volé une camionnette, considérant que sa voiture personnelle ne ferait pas assez de dégâts, "il s'est rendu aux abords de l'aéroport international de Dulles, où il n'a pas trouvé beaucoup de piéton".

Il a alors tenté de franchir les portiques de sécurité à pied, en vain. Il s'est ensuite dirigé vers une zone commerçante dans l'espoir d'y semer "la panique et le chaos" et d'y laisser sa vie.

"Je voulais juste rouler, rouler et ne pas m'arrêter", a-t-il fait savoir aux enquêteurs après son arrestation.

Mais son plan a rapidement été mis en échec par l'absence de foule sur les lieux. Il est alors entré par effraction sur un bateau amarré au port le plus proche pour y passer la nuit.

C'est le lendemain matin que les policiers, qui avaient repéré la camionnette volée, l'ont arrêté. Il a détaillé son plan terroriste lors de son interrogatoire.

Rondell Henry doit comparaitre ce mardi 9 devant un juge fédéral du Maryland.

A lire aussi:

Attaque à la prison de Condé: 4 détenus présentés à la justice en vue de leur mise en examen

Génération identitaire confirme des dons de Tarrant, le terroriste de Christchurch (MAJ)

Terrorisme: les Français favorables au recours à l'armée et aux mesures d'exception