Etrange disparition d'un étudiant nord-coréen de La Villette

Etrange disparition d'un étudiant nord-coréen de La Villette

Publié le 21/11/2014 à 17:11 - Mise à jour le 22/11/2014 à 11:41
©Kyodo/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Un étudiant nord-coréen quy faisait ses études à Paris à mystérieusement disparu depuis le mercredi 19. Il serait le fils d'un proche de Jang Song-thaek, oncle disgracié du maître de la Corée du Nord, Kim Jong-un.

Une enquête a été ouverte ce vendredi sur l'inquiétante disparition d'un étudiant nord-coréen scolarisé à Paris. Cet étudiant, qui se prénomme Han, serait le fils d’un ancien proche de Jang Song-thaek, oncle déchu et exécuté du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap. Son père faisait partie des personnes qui ont fait l’objet de la purge lancée par le régime communiste après que Jang a été jugé coupable de trahison.

Unee source non identifiée citée par le média sud-coréen indiquait mercredi  19 que Han avait été pris en charge par des agents nord-coréens envoyés à Paris, ajoutant "qu'il aurait tenté de s'échapper alors qu'on l'emmenait à l'aéroport et qu'on est, depuis, sans nouvelles de lui".

Même si la France n'entretient pas de relations diplomatiques officiel avec le régime de Pyongyang, Han figurait parmi les 10 jeunes nord-coréens de l’université Kim Il-sung à Pyongyang qui se sont vu offrir en 2011 par l’Etat français l’opportunité d’étudier à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette et à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville.

Considéré comme le numéro deux du régime nord-coréen après la mort de Kim Jong-il fin 2011, Jang Song-Thaek avait été arrêté, jugé puis exécuté le 12 décembre 2013 au cours d'une purge perçue comme le bouleversement politique le plus important en Corée du Nord depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-un. Son exécution avait été confirmée par l'agence officielle nord-coréenne KCNA, qui l'avait qualifié de "traître". 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le régime de Kim Jong-un est-il derrière la disparition d'un étudiant nord-coréen à Paris?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-