Eure-et-Loir: deux corps retrouvés sur une voie TGV Paris-Nantes, le trafic très perturbé

Eure-et-Loir: deux corps retrouvés sur une voie TGV Paris-Nantes, le trafic très perturbé

Publié le 12/06/2017 à 11:28 - Mise à jour à 11:36
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les corps d'un homme et d'une femme ont été retrouvés ce lundi matin sur une ligne TGV, au niveau de Beauvilliers en Eure-et-Loir. Les trains ont été déviés en attendant l'intervention des secours et de la police, entrainant de gros retards.

Proche du chaos. Le trafic des TGV était fortement perturbé ce lundi 12 au matin, en pleine heure de pointe, à la Gare Montparnasse, qui dessert le Centre-Val de Loir, l'ouest et du sud-ouest de la France. "Un double accident de personne" a interrompu le trafic de 6h à 9h30.

Selon une information de BFMTV, deux corps –un homme et une femme- ont été retrouvés sur une voie TGV reliant Paris à Nantes. Les premières constatations des secours indiquent qu'ils ont été fauchés. Une des deux victimes a été coupée en deux. L'autre a été violemment percutée. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Rien ne permet pour l'instant de dire s'il s'agit d'un accident ou d'un suicide. Mais les gendarmes ont signalé avoir découvert un véhicule garé à proximité. Reste à savoir s'il appartenait à une des deux victimes. Des vérifications sont en cours à ce sujet.

Le drame s'est joué avant 6h du matin à hauteur de Beauvilliers en Eure-et-Loir, à environ 80 kilomètres, commune de 330 habitants qui se situe entre Saint-Léger-des-Aubées et Rouvray-Saint-Florentin.

Le trafic s'en est retrouvé fortement perturbé. Des TGV ont dû prendre des voies classiques pour continuer à avancer et laisser travailler les secours et les enquêteurs. Mais ces itinéraires bis ont entraîné une heure et demie de retard en moyenne dans les deux sens.

La SNCF espérait un retour à la normal entre "10h30 et 11h" du matin. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le drame s'est joué avant 6h du matin à hauteur de Beauvilliers en Eure-et-Loire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-