Eure-et-Loir: ils braquent un supermarché avec une tronçonneuse, 3.000 euros de butin

Eure-et-Loir: ils braquent un supermarché avec une tronçonneuse, 3.000 euros de butin

Publié le 13/12/2016 à 12:37 - Mise à jour à 12:50
©John Moore/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Armés d'une tronçonneuse en marche, deux hommes ont pénétré lundi soir dans un supermarché de Senonches (Eure-et-Loir). Ils sont ressortis de l'établissement sans faire de blessé avec un peu moins de 3.000 euros dans les poches.

Les clients d'un supermarché de Senonches dans l'Eure-et-Loir ont eu une belle frayeur. Selon les informations d'Europe 1, deux hommes se sont présentés dans l'établissement, lundi 12 au soir, armés d'une tronçonneuse. Leur but: réussir un braquage. Les faits se sont déroulés vers 19h. Visages masqués, les malfaiteurs sont arrivés dans le magasin avec leur arme en marche, provoquant la panique dans les allées de l'enseigne.

Ils ont alors tenu à distance le vigile et menacé une employée qui était en train de vider le contenu du distributeur automatique de billets, situé à l'entrée de la boutique.

Une fois les 3.000 euros du butin en poche, les deux hommes sont repartis sans faire de blessé. Un troisième homme, leur complice, les attendait dans une voiture sur le parking du supermarché. En fuite, ils sont actuellement recherchés par les forces de l'ordre. L'enquête a été confiée à la brigade de recherches de Nogent-le-Rotrou.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines qu'une action du genre a lieu. En octobre dernier, un homme armé d'une tronçonneuse et d'une hache avait attaqué les clients d'un centre commercial à Minsk, la capitale de la Biélorussie.

Il avait infligé plusieurs coups à une jeune fille, décédée des suites de ses blessures, et avait grièvement blessé une autre femme. Au lendemain de son arrestation, il avait déclaré lors d'un interrogatoire "avoir été irrité par trop de monde" dans ce centre commercial et vouloir "faire retomber sa colère sur ces gens".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux hommes ont braqué un supermarché avec une tronçonneuse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-