Eure: Léo, 3 ans, disparu depuis deux jours

Eure: Léo, 3 ans, disparu depuis deux jours

Publié le 16/04/2018 à 12:47 - Mise à jour à 12:59
©Thierry Zoccolan/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Léo, 3 ans, a disparu du domicile familial de Romilly-sur-Andelle depuis samedi. D'importants moyens ont été déployés pour le retrouver, et notamment des plongeurs. La maison se trouve en effet à proximité d'un cours d'eau jusqu'où l'enfant aurait pu se rendre.

Le petit Léo, 3 ans, a disparu depuis deux jours ce lundi 16 et d'importants moyens sont déployés pour tenter de le retrouver.

L'enfant a été vu pour la dernière fois dans le jardin de la maison familiale de Romilly-sur-Andelle (Eure), samedi 14 vers 17h30. Si selon les autorités, aucune piste n'est écartée pour l'instant, celle de la chute dans un cours d'eau semble privilégiée.

Comme son nom l'indique, la commune est en effet traversée par l'Andelle. L'enfant aurait-il pu rejoindre le cours d'eau tout proche? Selon les premiers éléments de l'enquête, il y avait bien une clôture entre le jardin où jouait l'enfant et la rivière. Toutefois, celle-ci aurait pu être laissée ouverte.

Les enquêteurs se penchent sur la question mais ce sont bien sûr les recherches qui dominent depuis samedi. Les battues menées dans le secteur avec le concours de chiens n'ont permis de découvrir aucun indice.

Lire aussi: Noyade sèche - qu'est-ce que c'est et comment en contrer les effets?

Des plongeurs des sapeurs-pompiers et de la gendarmerie nationale ont été mobilisés pour explorer les eaux de l'Andelle mais aussi de la Seine, le confluent des deux cours d'eau se trouvant à seulement quelques kilomètres du lieu de la disparition. Un hélicoptère et des moyens fluviaux ont également été déployés, sans résultat ce lundi matin. Les chances de retrouver l'enfant en vie s'amenuisent encore avec le temps.

"Même avec l'équipe cynophile, nous n'avons pas d'élément probant, c'est pour cela que nous ne privilégions aucune piste", a fait savoir dimanche le commandant de gendarmerie qui dirige les opérations. Il a toutefois concédé que la proximité de l'Andelle était pris en compte et que la trace de l'enfant avait été repérée par les chiens jusqu'aux abords de l'eau.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




DEs plongeurs ont été déployés pour retrouver Léo (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-