Eure: un jeune pilote de motocross se tue en pleine course

Eure: un jeune pilote de motocross se tue en pleine course

Publié le 04/04/2017 à 08:08 - Mise à jour à 08:09
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Florian Salles, un jeune pilote avec déjà un beau palmarès au niveau régional, est mort dimanche lors d'une course dans l'Eure. Il a perdu, pour une raison encore mal déterminée, le contrôle de sa moto et a percuté un arbre, se tuant sur le coup.

Il est mort de sa passion. Un jeune pilote de motocross de 22 ans est décédé dimanche 2 avril en pleine course, dans le cadre d'un accident où il a apparemment perdu le contrôle de son véhicule avant de mortellement s'écraser contre un arbre.

C'est lors de l'édition 2017 du Motocross de Berthouville qui s'est disputé sur la piste de Saint-Cyr-de-Salerne dans le département de l'Eure que le drame s'est produit. Florian Salles, 22 ans, a soudainement perdu la maîtrise de sa moto au moment d'arriver sur une butte, ce qui l'a fait sortir de la piste. Il percutera alors un arbre et est mort sur le coup. Malgré l'arrivée rapide des secours, le jeune homme était déjà en arrêt cardiaque et rien n'a pu être fait pour le réanimer.

Originaire de la commune d'Ondefontaine dans le Calvados Florian Salles était un compétiteur de bon niveau. Champion de Normandie en 2013, et vice-champion en 2014, il participait également à plusieurs compétitions nationales et était classé à la 11e place parmi les Français de sa catégorie.

La victime concourait le jour de l'accident sous les couleurs du club de Basly, dans le Calvados, où il avait été éducateur. La brigade de recherche de Bernay a été saisie de l’enquête à la suite pour faire la lumière sur les causes exactes de l'accident qui a fauché ce pilote pourtant expérimenté.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Rien n'a pu être fait pour sauver le pilote, visiblement mort sur le coup.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-