Eure: un prêtre consultait des sites pédopornographiques, l'Eglise le relève de ses fonctions

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Eure: un prêtre consultait des sites pédopornographiques, l'Eglise le relève de ses fonctions

Publié le 08/04/2017 à 11:56 - Mise à jour à 11:59
© FRANK PERRY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un curé de la paroisse de Gaillard-sur-Seine (Eure) a été relevé de ses fonctions pour avoir consulté des sites pédopornographiques. Agé de 44 ans, il devrait être convoqué prochainement devant le tribunal correctionnel d'Evreux.

Une nouvelle affaire vient encore une fois ternir l'image de l'Eglise. Un curé d’une commune proche des Andelys, dans l’Eure, a été relevé de ses fonctions pour avoir consulté des sites pédopornographiques, selon un communiqué du diocèse d’Evreux. Bien que les faits remontent à 2016, l'information a été dévoilée il y a seulement quelques jours, fin mars 2017.

"Informé que l'abbé Olivier Lemesle faisait l'objet d'une poursuite pénale pour avoir consulté sur son ordinateur des sites pédopornographiques, j'ai décidé de le relever de sa fonction de curé de Gaillard-sur-Seine et lui ai interdit tout contact avec des enfants", a écrit Mgr Christian Nourrichard précisant que l'homme de 44 ans avait quitté le diocèse pour rejoindre une communauté qui a été "informée de cette situation et au sein de laquelle il n'exercera aucun ministère". En parallèle, il a rappelé qu'une cellule d'écoute pour les victimes de pédophilie était disponible (ecoutevictimes@evreux.catholique.fr.).

Pour des raisons encore inconnues, ce même prêtre avait été violemment agressé en juin 2016 par deux hommes à son presbytère. Il avait notamment souffert d’une fracture du nez et de plusieurs côtes, ainsi que d’un pneumothorax. Alors, afin d'y voir plus clair dans cette nouvelle affaire, l'enquête a été confiée au groupement de gendarmerie de l'Eure. Le prêtre, lui, devrait être convoqué prochainement devant le tribunal correctionnel d'Evreux.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines que l'Eglise se retrouve confrontée à un nouveau scandale. Selon une récente enquête de Médiapart, 25 évêques français, dont cinq toujours en poste, auraient couvert pendant des années des dizaines de prêtres (32 au total) auteurs d'abus sexuels. Ces derniers auraient laissé derrière eux 339 victimes présumées sans que la justice en soit informée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un curé a été relevé de ses fonctions car il fait l'objet d'une enquête pour consultation de sites pédopornographiques.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-