Evasion de Redoine Faïd: le commando aurait projeté un braquage

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Evasion de Redoine Faïd: le commando aurait projeté un braquage

Publié le 18/07/2018 à 10:44 - Mise à jour à 10:59
©Interpol/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le sac contenant des armes et du matériel retrouvé dans l'Oise n'aurait pas été volontairement abandonné par Redoine Faïd et ses complices. Son contenu laisse supposer qu'ils préparaient une nouvelle action, probablement un braquage.

Redoine Faïd et le commando qui l'a aidé à s'évader le 1er juillet de la prison de Réau (Seine-et-Marne) préparait-il un braquage en pleine cavale? C'est l'hypothèse qui semble être privilégiée par les enquêteurs suite à la découverte d'un sac contenant des armes et du matériel dans l'Oise, le 8 juillet dernier.

Selon Le Parisien, trois hommes ont été vus s'enfuir de cet endroit. Par ailleurs, le sac contenait des armes et du matériel dont une partie n'a pas été utilisée lors de l'évasion, ainsi que des pelles et des pioches. Ce qui laisse supposer que les malfaiteurs n'avaient pas l'intention d'abandonner ce sac mais de l'enterrer pour une utilisation ultérieure.

L'hypothèse la plus séduisante est que Redoine Faïd aurait prévu de réaliser un braquage en pleine cavale, pour financer celle-ci et/ou pour rémunérer les hommes qui l'ont aidé à s'échapper, ainsi que d'autres complices.

Plusieurs éléments laissent en effet pense que Redoine Faïd bénéficie de plusieurs cercles de complicité. Le pilote d'hélicoptère pris en otage le jour de l'évasion a parlé d'hommes n'étant pas monté à bord. Plusieurs traces de pneus ont également été identifiées autour du véhicule abandonné et incendié par les malfaiteurs.

Lire aussi: Evasion de Redoine Faïd - les surveillants ont eu du mal à convaincre la police

Le braqueur récidiviste et ses complices auraient donc pu avec la perte de ce sac abandonné commettre leur première erreur. Outre le fait que les enquêteurs vont chercher à exploiter le moindre indice (pas moins de 140 scellés ont été apposés suite à cette découverte), la perte de cet équipement va sûrement perturber leurs projets.

Depuis lundi 16, la poursuite des investigations revient à des juges de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Paris, compétente en matière de grande criminalité organisée. A ce stade, une seule garde à vue a été menée, celle du frère de Redoine Faïd, qui a été relâché sans aucune poursuite.

"Habitué à la cavale", Redoine Faïd a été présenté par la police judiciaire comme un "individu dangereux". Il a été condamné en avril à 25 ans de réclusion pour son rôle d'"organisateur" dans un braquage raté en 2010 qui a coûté la vie à une policière municipale.

Une centaine de policiers spécialisés de la PJ sont mobilisés sur la traque de Redoine Faïd, qui s'était déjà échappé de la prison de Lille-Sequedin en 2013 avant d'être repris, six semaines plus tard, en banlieue parisienne.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les armes abandonnées par Redoine Faïd et ses complices auraient été destinées à un braquage.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-