Evry: il tue sa femme à la machette devant ses quatre filles

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Evry: il tue sa femme à la machette devant ses quatre filles

Publié le 20/08/2015 à 11:31 - Mise à jour à 11:46
©Mic/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

A Evry (Essonne), un père de famille est accusé d'avoir tué sa femme à la machette devant ses quatre filles, lundi 17. Traumatisées, ces dernières ont été hospitalisées et une cellule psychologique a été mise en place. Après son interpellation, le suspect a fait l'objet d'une hospitalisation d'urgence, laissant présager de graves troubles psychiatriques.

A Evry (Essonne), le tranquille quartier résidentiel du Champtier-du-Coq essaye tant bien que mal de se remettre de l'horreur qui l'a secoué lundi 17, quand un père de famille a tué sa femme à la machette devant ses quatre filles. L’enquête a été confiée au commissariat de la ville.

Le drame s'est déroulé dans la matinée, dans l'appartement de cette famille jusque-là sans histoire. En ce jour de vacances, tout le monde est réuni: les parents, leurs deux jumelles de 7 ans et leurs grandes filles de 16 et 18 ans. Cette dernière fait du baby-sitting, ce qui semble fortement déplaire à son père qui commence à s'en prendre à elle. La mère s'interpose alors pour prendre la défense de sa fille mais son époux est incontrôlable. Muni d'une machette, il la frappe plusieurs fois avant de lui trancher les pieds et une main. L'un des enfants appellent les secours mais ceux-ci arrivent trop tard, la victime décède dès son arrivée à l'hôpital.

Traumatisés, les enfants du couple et les deux petits dont l'aînée avait la charge ont été hospitalisés et une cellule psychologique a été mise en place. Interpellé, le père a quant à lui fait l'objet d'une hospitalisation d'urgence, laissant présager de graves troubles psychiatriques.  

"Un véritable drame que je ne sais pas qualifier, absolument barbare", déplore aujourd'hui Francis Chouat, le maire PS d’Evry dans les colonnes du Parisien. "L’hospitalisation d’office du père laisse entendre des troubles psychiatriques graves, mais cette famille n’avait pourtant jamais posé de problèmes".

Sous le choc, les voisins et amis de la famille ont créé une cagnotte sur le site de financement participatif yourebe pour tenter de réunir la somme nécessaire au rapatriement du corps de la victime en Algérie. L'appel aux dons a largement été partagé sur les réseaux sociaux.

 

Auteur(s): RT


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A Evry, un homme a tué sa femme à coups de machette. La police mène l'enquête. (Image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-