Evry : il tue sa femme à la machette devant ses quatre filles

Auteur(s)
RT
Publié le 20 août 2015 - 13:31
Image
Police Voiture Illustration
Crédits
©Mic/Flickr
A Evry, un homme a tué sa femme à coups de machette. La police mène l'enquête. (Image d'illustration).
©Mic/Flickr
A Evry (Essonne), un père de famille est accusé d'avoir tué sa femme à la machette devant ses quatre filles, lundi 17. Traumatisées, ces dernières ont été hospitalisées et une cellule psychologique a été mise en place. Après son interpellation, le suspect a fait l'objet d'une hospitalisation d'urgence, laissant présager de graves troubles psychiatriques.

A Evry (Essonne), le tranquille quartier résidentiel du Champtier-du-Coq essaye tant bien que mal de se remettre de l'horreur qui l'a secoué lundi 17, quand un père de famille a tué sa femme à la machette devant ses quatre filles. L’enquête a été confiée au commissariat de la ville.

Le drame s'est déroulé dans la matinée, dans l'appartement de cette famille jusque-là sans histoire. En ce jour de vacances, tout le monde est réuni: les parents, leurs deux jumelles de 7 ans et leurs grandes filles de 16 et 18 ans. Cette dernière fait du baby-sitting, ce qui semble fortement déplaire à son père qui commence à s'en prendre à elle. La mère s'interpose alors pour prendre la défense de sa fille mais son époux est incontrôlable. Muni d'une machette, il la frappe plusieurs fois avant de lui trancher les pieds et une main. L'un des enfants appellent les secours mais ceux-ci arrivent trop tard, la victime décède dès son arrivée à l'hôpital.

Traumatisés, les enfants du couple et les deux petits dont l'aînée avait la charge ont été hospitalisés et une cellule psychologique a été mise en place. Interpellé, le père a quant à lui fait l'objet d'une hospitalisation d'urgence, laissant présager de graves troubles psychiatriques.  

"Un véritable drame que je ne sais pas qualifier, absolument barbare", déplore aujourd'hui Francis Chouat, le maire PS d’Evry dans les colonnes du Parisien. "L’hospitalisation d’office du père laisse entendre des troubles psychiatriques graves, mais cette famille n’avait pourtant jamais posé de problèmes".

Sous le choc, les voisins et amis de la famille ont créé une cagnotte sur le site de financement participatif yourebe pour tenter de réunir la somme nécessaire au rapatriement du corps de la victime en Algérie. L'appel aux dons a largement été partagé sur les réseaux sociaux.

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.