Exploitée sexuellement dans des hôtels, la jeune femme de 19 ans parvient à appeler la police

Exploitée sexuellement dans des hôtels, la jeune femme de 19 ans parvient à appeler la police

Publié le 18/11/2017 à 14:52 - Mise à jour à 14:53
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Mercredi 15, les policiers sont intervenus dans un hôtel d'Epinal pour sauver une jeune femme ayant expliqué au téléphone y être prostituée de force. Trois personnes ont été arrêtées.

L'histoire est sordide: la jeune victime pensait trouver du travail, elle s'est retrouvée forcée de prostituer dans des hôtels. Mercredi 15, une jeune femme a en effet réussi à alerter la police expliquant le piège atroce dans lequel elle était tombée, permettant ainsi l'arrestation de trois personnes.

C'est vers 22h30 que les policiers d'Epinal, dans les Vosges, reçoivent un appel téléphonique peu banal. Une jeune femme de 19 ans explique être séquestrée dans un hôtel de l'enseigne Première classe de la zone industrielle et commerciale à la sortie de la ville. La victime décline son identité et les fonctionnaires ne peuvent que constater que son nom est bien celui d'une personne déclarée disparue depuis quatre jours, dans l'Hérault.

Les policiers interviennent alors et arrêtent trois personnes, deux hommes et une femme, âgées de 20 à 29 ans et également présents dans l'hôtel. La victime leur raconte alors l'horreur de son calvaire.

Cette jeune majeure a croisé la route du trio en répondant à une petite annonce sur Internet proposant une place de vendeuse. Mais se rendant à l'entretien d'embauche, sa carte bancaire lui est confisquée et le répertoire de son téléphone mobile effacé. La malheureuse est tombée dans les mains d'une bande qui ne cherche pas une vendeuse mais bel et bien une personne isolée à exploiter sexuellement.

> A lire aussi: Montpellier: deux hommes accusés de viols et de proxénétisme aggravé contre deux jeunes femmes dont une mineure 

Commence alors une tournée des hôtels premiers prix dans les villes de Valence (Drôme) et de Belfort (Territoire de Belfort) avant d'atterrir à Epinal. Là, dans ces établissements en sortie d'autoroute entourés de fast-food et d'enseignes de distribution, les passes s'enchaînent. Les deux hommes du trio gardent la malheureuse tandis que la femme, elle, encaisse l'argent.

Les trois suspects ont nié l'ensemble des faits qui leur sont reprochés lors de leur garde à vue. Ils ont été déférés ce samedi 18 dans la matinée devant le parquet d'Epinal.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'hôtel d'Epinal où la jeune femme était prostituée de force.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-