Explosion à Bruxelles: qui est Oussama Z., l'assaillant de la gare centrale?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Explosion à Bruxelles: qui est Oussama Z., l'assaillant de la gare centrale?

Publié le 21/06/2017 à 12:56 - Mise à jour à 13:40
© JOHN THYS / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une explosion, qui n'a pas fait de blessé, a retenti mardi en début de soirée dans la gare centrale de Bruxelles. L'auteur de l'explosion, qui a été tué, a été identifié ce matin selon le parquet fédéral belge. Il s'agirait d'un certain Oussama Z.

L'homme abattu mardi soir par des militaires lors de la tentative d'attentat dans la gare centrale de Bruxelles a été identifié selon Eric Van Der Sypt, le porte-parole du parquet fédéral belge, qui a tenu une conférence de presse ce mercredi 21.

Le suspect serait donc un homme de 37 ans de nationalité marocaine. L'individu, né le 20 janvier 1981 s'appelle Oussama Z, selon les informations de La Dernière heure. Ce qui correspond aux initiales dévoilées par le parquet. L'homme n'était pas connu par l'Ocam (l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace) mais son nom figurait dans des affaires de mœurs, ajoute la RTBF. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait agi seul et ne portait pas de ceinture explosive.

Une perquisition était toujours en cours ce mercredi à son domicile du boulevard Louis Mettewie à Molenbeek-Saint-Jean toujours selon La Dernière heure. Le parquet fédéral n'a pas donné d'informations supplémentaires sur cette opération "dans l'intérêt de l'enquête".

Pour rappel, une "petite explosion" a retenti mardi 20 en début de soirée dans la gare centrale de Bruxelles. Selon le procureur fédéral belge, le suspect a fait exploser d'abord partiellement sa valise dans le hall de la gare avant de poursuivre un chef de gare sur les quais. Il a fait exploser sa valise remplie de clous et de bonbonnes de gaz une seconde fois, toujours sans faire de victimes.

Après l'échec des explosions, l'assaillant est revenu dans le hall et s'est jeté sur un militaire en criant "Allah Akbar!". Les soldats, en patrouille dans la gare depuis les attentats de Paris du 13 novembre 2015, ont abattu l'homme de plusieurs balles.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une tentative d'attentat a eu lieu mardi soir dans la gare centrale de Bruxelles, le quartier a été bouclé et l'assaillant abattu.

Newsletter





Commentaires

-