Explosion des abandons : la SPA sollicite des familles d’accueil pour les animaux

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Explosion des abandons : la SPA sollicite des familles d’accueil pour les animaux

Publié le 20/07/2021 à 11:06
© Mladen ANTONOV / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

« Depuis le 1er mai, la SPA a recueilli 7161 animaux, soit +7% d’augmentation par rapport à 2019. Comme redouté, les chats sont encore les animaux les plus recueillis, en représentant 68% du total », peut-on lire sur le compte twitter de la SPA.

 La Société Protectrice des Animaux (SPA) est face à une série d’abandons, liés à la période estivale. Plus d’un tiers des abandons ont lieu pendant l’été, selon France Info. Les propriétaires de chats et de chiens partent en vacances mais n’ont pas de solution de garde et les laissent tout simplement au bord de la route, plutôt que de trouver une solution : cette pratique est pourtant interdite en France. Stéphanie, membre de la SPA en Basse-Normandie, ne comprend pas cette pratique. « Ce sont des boules d'amour. On se dit comment ça se fait qu'ils arrivent là ? Comment ça se fait que nous soyons obligés de pallier les irresponsabilités de certains humains ? », rapporte France Info.

En Basse-Normandie, #IlsOntLaSolution : la SPA Basse-Normandie a trouvé une solution pour pallier le manque de place dans leur refuge. Des familles d’accueil peuvent se manifester auprès de la SPA de Verson afin de recueillir un animal de compagnie pour l’été. Sarah est une bénévole de 25 ans qui s’est portée volontaire pour accueillir plusieurs félins. « Tout est fourni par la SPA. Il y a juste à s'occuper du loulou, l'emmener au vétérinaireEn revanche, il n'y a absolument aucun frais à prévoir de notre poche », explique-t-elle à France Info. Quelques consignes sont indiquées pour que l’intégration se déroule le mieux possible : une pièce afin d’isoler l’animal, « car on ne peut garantir qu’il sera en bonne santé à son arrivée. Ce sont des animaux qu’on récupère dans la rue la plupart du temps », explique Vanessa Pecullo, responsable de l’association SPA, à Ouest-France. Les familles doivent également posséder un véhicule pour se rendre chez le vétérinaire.

Cette solution reste cependant temporaire. Car les changements ne sont pas bons pour les animaux et provoquent des traumatismes, comme l’explique Claudie Salaun, inspectrice dans la maltraitance.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




100 000 chats et chiens sont abandonnés sur la voie publique chaque année

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-