Félin en Seine-et-Marne: dispositif allégé pour retrouver l'animal

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Félin en Seine-et-Marne: dispositif allégé pour retrouver l'animal

Publié le 14/11/2014 à 20:06 - Mise à jour le 15/11/2014 à 13:31
©Capture d'écran BFMTV
PARTAGER :

Auteur(s): AS

-A +A

L'animal recherché en Seine-et-Marne n'est pas un tigre, mais serait un félin d'une autre espèce, peut être même un gros chat. Les recherches ont été allégées ce vendredi.

Ce vendredi 14 au soir, les habitants de Seine-et-Marne s'apprêtent à passer une deuxième nuit consécutive avec un félin en liberté dans les environs. Mais la peur de certains habitants du département est retombée dans la journée, après l'annonce dans la matinée que l'animal n'est pas de race Tigre.

C'est une expertise de l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) avec le concours du Parc des Félins qui a permis d'arriver à cette conclusion, après examen des empruntes de l'animal -retrouvées ce vendredi dans la matinée en bordure de l'autoroute A4.

Au cours de la journée de ce vendredi, une deuxième annonce est venue à nouveau minimiser la férocité de l'animal. "Il n'y a pas de gros félin, donc pas de dangerosité pour la population", a déclaré la chef de la direction départementale de la sécurité publique, Chantal Baccanini.

"C'est entre le chat domestique et un félin plus gros", a expliqué Eric Hansen, responsable pour l'Ile-de- France de l'ONCFS, excluant aussi la piste du lynx. "Il peut s'agir d'un gros chat domestique d'une dizaine de kilos, ou bien d'un petit félin, de 20 à 30 kilos"

Suite à ces informations, les battues ont été suspendues et l'hélicoptère doté d'une caméra thermique "est posé au sol" a déclaré la préfecture.

L'affaire pourrait faire pschitt ce weekend si l'animal se révèle un simple "chat forrestier". Mais en attendant, la prudence reste de mise. Les médias étrangers, américains notamment, raillent déjà ce qu'ils appellent la "chasse au gros chat". 

Auteur(s): AS


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-