Fête de la musique à Lille: il se fait violer plusieurs fois alors qu'il s'était retiré dans un parc pour uriner

Fête de la musique à Lille: il se fait violer plusieurs fois alors qu'il s'était retiré dans un parc pour uriner

Publié le 30/06/2017 à 16:17 - Mise à jour à 16:36
©Capture d'écran Google Street
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pendant la fête de la musique, à Lille, un jeune homme s'est fait violer à plusieurs reprises alors qu'il s'était éloigné de ses amis quelques instants pour aller se soulager dans le jardin de Vauban.

La fête de la musique, mercredi 21, ne s'est pas bien passée pour tout le monde. A Lille, un jeune étudiant avait prévu de profiter de la soirée avec ses amis et d'assister à des concerts. Le joyeux groupe était situé près de la citadelle lorsque le jeune homme en question s'est éclipsé quelques instants pour aller uriner dans le jardin de Vauban tout près.

Mais alors qu'il se soulageait, un homme a surgi dans son dos et l'a menacé d'un couteau avant de le violer à plusieurs reprises. Une lame sous la gorge, la victime n'a rien pu faire: "je suis jeune, je sais me défendre et je pratique le judo. Jamais je ne pensais pouvoir risquer quelque chose", a même confié l'étudiant à 20 Minutes.

Il a ensuite été conduit à l'hôpital Roger Salengro où un médecin légiste a pu constater des traces de viol. Aux enquêteurs, le jeune homme n'a pas pu fournir une description précise de son agresseur, qui est toujours recherché. Cependant, l'étudiant a expliqué que son agresseur parlait mal le français et l'ADN de ce dernier a été retrouvé sur ses vêtements.

Le jardin Vauban, réputé pour être un lieu de rencontres gays, est situé en plein centre de la ville et est installé près du canal de la Deûle. Pour les services municipaux, contactés par 20 Minutes, ce n'est pas un parc particulièrement dangereux. La mairie n'a d'ailleurs prévu aucune mesure de sécurité particulière après le drame: "ce parc n'est pas plus dangereux qu'un autre", a expliqué Marc Bodiot, adjoint à la sécurité de la ville.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'agression s'est déroulée au jardin Vauban à Lille.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-