Feu d'artifice: un homme gravement blessé par une fusée après France-Belgique

Feu d'artifice: un homme gravement blessé par une fusée après France-Belgique

Publié le 12/07/2018 à 15:02 - Mise à jour à 15:10
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été gravement blessé au bras mardi à La Rochelle par le tire d'une fusée parachute, lors des célébrations de la qualification des Bleus. Une plainte a été déposée.

Les scènes de liesse populaire après le coup de sifflet final de France-Belgique ont donné lieu mardi 10 à quelques débordements et fait plusieurs blessés à travers la France. Un accident mettant en cause un engin pyrotechnique a notamment eu lieu à La Rochelle.

Un homme a été grièvement blessé au soir de la qualification de l'Equipe de France. Il se trouvait dans le secteur du Vieux-Port où la foule s'était rassemblée pour fêter l'évènement lorsqu'un individu encore non-identifié ce jeudi 12 a tiré une fusée parachute.

Ces engins sont notamment destinés à envoyer des signaux de détresse. Le projectile enflammé est donc projeté avec une grande puissance afin d'atteindre plusieurs centaines de mètres de hauteur avant de retomber lentement, freiné par un parachute.

Lire aussi: Acheter et utiliser des fumigènes - quelle réglementation

Mais la personne qui a déclenché cette fusée ce soir-là l'a tirée à l'horizontal. Elle est donc devenue un projectile particulièrement dangereux qui a traversé le Vieux-Port avant d'atteindre un homme au bras, l'entaillant grièvement. Au point que celui-ci a dû être opéré. Il a porté plainte et une enquête a été ouverte.

L'auteur du tir pourrait être poursuivi pour dommages causés "par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement". L'interruption totale de travail de la victime n'ayant été "que" de huit jours, il encourt alors un an de prison et 30.000 euros d'amende.

Chaque année en France, quelque 500 personnes sont blessées à cause des pétards, avec des lésions allant de la brûlure à l'amputation.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'home touché par la fusée a dû être opéré.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-