Incendies gigantesques au Portugal: un Canadair s'est écrasé en luttant contre les flammes

Incendies gigantesques au Portugal: un Canadair s'est écrasé en luttant contre les flammes

Publié le 20/06/2017 à 19:53 - Mise à jour à 19:56
© FRANCISCO LEONG / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'incendie qui ravage une partie du Portugal n'avait toujours pas été maîtrisé mardi après-midi, quatre jours après le départ des flammes. D'importants moyens ont été mis en place pour tenter de circonscrire le feu. Mais un Canadair s'est crashé alors qu'il allait déverser de l'eau.

Le Portugal subit depuis samedi 17 après-midi une série d'incendies parmi les plus meurtriers de son histoire. C'est dans la région de Pedrogao Grande, district de Leiria dans le centre du pays, que les flammes sèment la terreur et la mort depuis quatre jours. Ce mardi 20, le bilan dramatique -et toujours provisoire- était de 64 décès (dont un Français) et plus de 160 blessés (dont certains sont dans un état grave).

L'incendie s'est donc déclenché samedi dans cette région où sévit la canicule et où les températures dépassent les 40 degrés. Les flammes, attisées par des vents très violents, se sont rapidement propagées sur quatre fronts dans les collines couvertes de pins et d'eucalyptus entre les villages de Pedrogao Grande, Figueiro dos Vinhos et Castanheira de Pera.

Ce mardi matin, les autorités ont signalé que 85% du brasier avait été maîtrisée. Le reste est toujours hors de contrôle.

Plus de 2.000 pompiers sont toujours à pied d'œuvre pour combattre les flammes. Dans le cadre du mécanisme européen de protection civile, activé à la demande de Lisbonne, plusieurs pays frontaliers ont apporté leur aide. La France a acheminé trois Canadair. L'Espagne en a envoyé six et l'Italie deux.

Mais un avion Canadair -dont on ignore pour le moment la provenance- s'est crashé ce mardi matin alors qu'il luttait contre l'incendie. Selon Franceinfo, ce n'est pas un appareil français car les trois avions affrétés par la France sont bien rentrés à la base. La protection civile espagnole a confirmé de son côté que ce n'était pas non plus un avion lui appartenant.

Ce pourrait donc être un Canadair italien ou portugais (le Portugal ayant affrété deux Canadair en plus des milliers de pompiers au sol et des hélicoptères pour lutter contre les flammes).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ce mardi 20, le bilan dramatique -et toujours provisoire- était de 64 décès (dont un Français) et plus de 160 blessés (dont certains sont dans un état grave).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-