Finistère: il roulait à 161 km/h au lieu de 70, il avait "peur de caler"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Finistère: il roulait à 161 km/h au lieu de 70, il avait "peur de caler"

Publié le 23/04/2018 à 13:37 - Mise à jour à 13:40
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune conducteur a été pris en flagrant délit d'excès de vitesse dimanche par les gendarmes entre Bannalec et Scaër, dans le Finistère. Il a refusé d'obtempérer face aux ordres des militaires: il roulait à 161 km/h au lieu de 70 et avait "peur de caler".

Un jeune conducteur a été flashé à 161 km/h au lieu de 70 dimanche 22 par les gendarmes de Rosporden dans le Finistère. I circulait alors sur une route entre Bannalec et Scaër, où il est domicilié.

Seulement après avoir été surpris en plein excès de vitesse, le chauffard a refusé d'obtempérer face aux ordres des militaires, comme l'a relaté France Bleu Breizh Izel.

A voir aussi: Interpellé à 227 km/h sur l'autoroute peu après avoir obtenu son permis de conduire

Le jeune homme, qui a obtenu son permis de conduire il y a moins d'un an en juin dernier, a dû être interpellé à son domicile de Scaër à quelques kilomètres de là.

Il a alors expliqué aux gendarmes qu'il avait eu "peur de caler". Mais cette excuse assez peu banale n'a visiblement pas convaincu les militaires qui lui ont immédiatement retiré son permis. Il va ultérieurement être convoqué par la justice pour très probablement voir son permis annuler.

Avec cet excès de vitesse de plus de 90 kilomètres heure, le jeune chauffard a en effet perdu tous les points de son permis. Les jeunes conducteurs ont en effet un permis probatoire durant deux à trois ans (selon la méthode d'apprentissage). Celui-ci est crédité de six points lors de son obtention, puis de deux points supplémentaires après la deuxième année et atteint les 12 points à la fin de la troisième.

Un excès de vitesse de plus de 50 kilomètres heures est puni d'un retrait de… six points: le jeune conducteur devra donc repasser le permis, et cette fois respecter les limitations de vitesse.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les gendarmes procédaient à des contrôles de vitesse lorsqu'ils ont surpris le jeune homme en excès dimanche.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-