Fontainebleau: incendie criminel dans une église, peut-être des "profanations"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 10 janvier 2016 - 18:38
Image
Devant l'église de Fontainebleau.
Crédits
©Frédéric Valletoux/Twitter
Il "n’y a eu aucune revendication" de cet acte volontaire, selon un policier.
©Frédéric Valletoux/Twitter
L'église de Fontainebleau, en Seine-et-Marne, a été la cible d'un incendie, ce dimanche matin. Les pompiers ont constaté plusieurs départs de feu, signe d'un acte volontaire.

Si la façade a été épargnée, les dégâts sont importants à l'intérieur de l'édifice religieux. L'église Saint-Louis de Fontainebleau (Seine-et-Marne) a été ravagée par un incendie, qui s'est déclaré ce dimanche 10, a rapporté le maire de la ville Frédéric Valletoux sur son compte Twitter. Le sinistre serait d'origine criminelle, selon l'élu.

Il était aux alentours de 7h15, ce dimanche matin, lorsque la gardienne a donné l'alerte suite à d'importants dégagements de fumées, a rapporté La République de Seine-et-Marne. De nombreux moyens ont immédiatement été déployés sur place par les pompiers: plusieurs engins, dont un véhicule de commandement, une grande-échelle et un véhicule de ventilation.

Une fois le sinistre maîtrisé, les sapeurs ont constaté que l'incendie a été provoqué par plusieurs départs de feu distincts, écartant ainsi la piste d'un accident. "Ces départs de feu ont provoqué plus de fumées (très importantes) que de flammes", a détaillé la mairie, citée par La République de Seine-et-Marne, tandis qu'un policier a révélé qu'il "n’y a eu aucune revendication", évoquant donc "un acte de vandalisme". Un autel du XVIIe siècle et une statue du XIVe siècle ont été détruits.

Une piste remise en cause par le père José Antonini, le curé de la paroisse. Evoquant des statues renversées, le prêtre, cité par Le Parisien, a ainsi avancé que ces dégâts seraient le signe "d'actes de profanations". Les autorités municipales se veulent pour leur part plus prudentes: "il est important de laisser aux forces de l’ordre le temps de faire leur travail et éviter tout amalgame sur les raisons de l’incendie volontaire de l’église de Fontainebleau", ont-elles ainsi appelé dans un communiqué.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don