Football: Nasser al-Khelaïfi aurait utilisé une villa en Sardaigne comme monnaie d'échange avec Jérôme Valcke

Football: Nasser al-Khelaïfi aurait utilisé une villa en Sardaigne comme monnaie d'échange avec Jérôme Valcke

Publié le 13/10/2017 à 17:00 - Mise à jour à 17:12
©Fabrice Coffrini/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La police italienne a annoncé vendredi avoir perquisitionné une villa en Sardaigne que le président du PSG et de beIN Media Nasser al-Khelaïfi aurait utilisé pour corrompre Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fifa. Un élément supplémentaire qui met en doute l'honnêteté des deux hommes dans cette affaire de corruption, concernant l'attribution des droits télés des prochaines Coupes du monde.

Les ennuis ne font que commencer. Jeudi 12, la justice suisse a annoncé enquêter sur une affaire de corruption concernant l'attribution des droits télévisés pour les prochaines Coupes du monde de football (jusqu'en 2030). Dans cette affaire, les principaux visés sont Nasser al-Khelaïfi, président du PSG et de beIN Media, et Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fifa (limogé début 2016 car mis en cause dans un trafic de billets de matches au marché noir).

Après la perquisition des locaux de beIN Sports France jeudi après-midi, dont les résultats n'ont pour l'heure pas été révélés, de nouvelles perquisitions ont eu lieu ce vendredi 13. Mais cette fois en Italie. La police italienne a en effet révélé avoir fouillé une villa de luxe estimée à sept millions d'euros et située en Sardaigne. Et cette villa aurait été utilisée par Nasser al-Khelaïfi pour corrompre Jérôme Valcke. Le premier proposait en effet au second de lui mettre à disposition cette prestigieuse villa.

Si le président du PSG ne s'est pas encore publiquement exprimé ou expliqué à propos de ce scandale naissant, Jérôme Valcke a lui nié les faits, assurant n'avoir "rien reçu de Nasser al-Khelaïfi" au journal sportif L'Equipe. "Il n'y a jamais eu d'échange entre Nasser et moi. Jamais", a-t-il aussi insisté.

Pour rappel, "Jérôme Valcke est soupçonné d’avoir accepté des avantages indus en lien avec l’octroi de droits média dans certains pays de la part d’un homme d’affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du monde de football de la Fifa de 2018, 2022, 2026 et 2030 et de la part de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne les Coupes du monde de la FIFA de 2026 et 2030", avait expliqué le Conseil fédéral suisse dans un communiqué publié sur son site.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jérôme Valcke avait assuré jeudi dans "L'Equipe" n'avoir "rien reçu de Nasser al-Khelaïfi".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-