Un des acquittés d'Outreau à nouveau jugé pour "viols et agressions sexuelles" sur sa fille mineure

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Un des acquittés d'Outreau à nouveau jugé pour "viols et agressions sexuelles" sur sa fille mineure

Publié le 18/06/2021 à 18:29
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Dans le Défi de la vérité, Jacques Thomet, ancien journaliste à l'AFP, était venu nous parler de son ouvrage La Pédocratie à la française. La chute des intouchables où il récapitule et analyse les affaires de pédocriminalité de ces dernières années, sur le terrain judiciaire ou médiatique. 

Jaques Thomet dénonce "La pédocratie à la française"

Nous y avons notamment évoqué l’affaire d’Outreau, une affaire pénale concernant des faits d’agression sexuelle sur mineurs ayant eu lieu entre 1997 et 2000. Après deux ans d’instruction et deux procès, 4 des accusés ont été jugés coupables et 16 ont été innocentés. Pour Jacques Thomet, qui qualifie cette affaire « d’Hiroshima de l’enfance », les médias ont pris fait et cause pour les accusés, et le jugement final de l’affaire est loin d’avoir rendu une quelconque justice. 

Jacques Thomet a récemment publié sur son blog un nouvel article qui révèle de nouveaux « mystères » concernant l'un des innocentés de l'affaire, Frank Lavier. Il est à nouveau poursuivi pour des faits de viols et agressions sexuelles ayant eu lieu entre 2014 et 2016, sur sa fille mineure. Pour Jacques Thomet, les réquisitions de renvoi de Franck Lavier devant le tribunal correctionnel, mentionnées notamment dans Le Parisien, ne correspondent pas à la réalité des faits. Dans le texte du parquet, il est écrit que « les faits de viols et d’agressions sexuelles par ascendant sont caractérisés, et ce, malgré les dénégations de Franck Lavier, mais ils doivent être analysés, en opportunité, en faits d’agression sexuelle par ascendant. Le renvoi en correctionnelle est requis ».
 
Que signifie l’expression « en opportunité » ? Et pourquoi a-t-il fallu un délai de cinq années entre la mise en examen de Lavier pour viols sur sa fille, le 10 juin 2016, et ces réquisitions de juin 2021 ? La réquisition date du 20 avril 2021 et la décision de renvoi du juge d’instruction en charge du dossier n’a toujours pas été donnée, l’affaire Lavier est donc loin d’être jugée.
 
La partie civile a déjà fait connaître qu'elle refuserait un renvoi en correctionnelle. L’association de défense des enfants victimes, Innocence en danger, a annoncé à Jacques Thomet le 14 juin, sa décision de se porter partie civile pour défendre la victime. Sa présidente, Homayra Sellier, s’interroge : « Qu’y a-t-il de mystérieux dans cette affaire pour que la qualification de crime ait été écartée ? ».
 
Retrouvez l'article complet concernant cette affaire sur le blog de Jacques Thomet.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Franck Lavier

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-