Fréjus: un bébé de 18 mois entre la vie et la mort après une chute du 4e étage

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Fréjus: un bébé de 18 mois entre la vie et la mort après une chute du 4e étage

Publié le 29/08/2017 à 14:10 - Mise à jour à 14:25
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un bébé de 18 mois a chuté lundi soir par-dessus la rambarde du balcon de l'appartement familial, situé au 4e étage (équivalent de 14 mètres) de sa résidence, à Fréjus dans le Var. Il a été évacué en urgence à l'hôpital de Lenval à Nice. Son pronostic vital est engagé.

Un bébé de 18 mois est entre la vie et la mort ce mardi 29 au matin, après sa chute du 4e étage de l'appartement familial situé à Fréjus dans le Var.

Le drame s'est déroulé lundi 28 au soir vers 20h30 selon Var-Matin qui assure que l'enfant est tombé d'une hauteur de 14 mètres. Au moment des faits, le père du bambin aidait un ami à déménager dans la résidence où vit la famille, Le Caracas, et est dans le quartier de La Gabelle, dans le centre-ville de Fréjus. La mère était, elle, à l'intérieur de l'appartement quand l'enfant s'est dirigé sur le balcon, échappant à la surveillance, et parvenant à escalader la balustrade à l'aide d'un banc avant de tomber.

Son père et des voisins l'auraient entendu crier avant de se précipiter dans la cour de l'immeuble où le bébé, dont on ne sait pas si c'est un petit garçon ou une petite fille, gisait au sol.

Ils ont immédiatement appelé les secours. Lors qu'ils sont arrivés sur place, les sapeurs-pompiers ont d'abord décidé de transporter en urgence le bambin vers le centre hospitalier intercommunal de Fréjus/Saint-Raphaël. Mais son état étant jugé extrêmement préoccupant, il a ensuite été transféré en urgence par hélicoptère à l'hôpital Lenval de Nice.

Son pronostic vital était toujours engagé ce mardi après-midi et les médecins faisaient tout pour lui sauver la vie.

Du côté des policiers, une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Après sa chute, le bébé a été transporté en urgence à l'hôpital pour enfants de Lenval, à Nice.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-