Fusillade à l'aéroport de Fort Lauderdale: qui est Esteban Santiago, le tueur présumé de l'attaque?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Fusillade à l'aéroport de Fort Lauderdale: qui est Esteban Santiago, le tueur présumé de l'attaque?

Publié le 07/01/2017 à 12:48 - Mise à jour à 12:54
©Broward Sheriff's Office/AP/SIPA
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Agé de 26 ans, le tireur présumé de la fusillade à l'aéroport de Fort Lauderlale (Floride) est un ancien militaire américain qui a servi en Irak. L'individu, qui souffrirait de troubles mentaux selon son frère, a été interpellé après avoir enlevé la vie à cinq personnes et blessé huit autres.

Au lendemain de la fusillade à l'aéroport de Fort Lauderlale (Floride), on en sait un peu plus sur le tueur présumé de l'attaque. Selon les dernières informations divulguées par les autorités, l'homme interpellé, qui a exécuté cinq personnes d'une balle dans la tête et blessé huit autres, s'appelle Esteban Santiago. Le drame s'est produit vendredi 6 quelques minutes après qu'il soit descendu d'un avion en provenance d'Alaska. Son arme se trouvait dans un bagage en soute, ce qui est légal aux Etats-Unis.

Agé de 26 ans, cet ancien soldat américain de la Garde nationale de Porto Rico et de l'Alaska avait été décoré de plusieurs médailles avant d'être déchargé de ses fonctions en août dernier et affecté à la réserve inactive. Au cours de ces dernières années, il a servi son pays et a notamment été déployé en Irak d'avril 2010 à février 2011. Mais selon ses proches, il était une personne "différente" depuis son retour. Son frère, Brian, a quant à lui expliqué qu'il souffrait de troubles mentaux.

Très récemment, il y a deux mois, il s'est rendu dans un bureau du FBI à Anchorage (Alaska) affirmant qu'il avait été forcé à travailler pour le groupe Etat islamique et que la CIA contrôlait son esprit pour l'obliger à regarder des vidéos de Daech. Suite à quoi, les autorités ont ouvert une enquête concluant qu'il n'avait aucun lien avec des organisations terroristes. Il a ensuite été hospitalisé en services psychiatriques à sa demande.

Les faits se sont déroulés un peu avant 13h (18h, heure française). Après être descendu d'un avion en provenance d'Alaska, il a sorti un pistolet semi-automatique 9 mm de ses bagages, l'a chargé et a tiré des passagers qui attendaient leurs valises. Après avoir épuisé ses munitions, il a posé son arme et s’est laissé interpeller sans se débattre.

Rapidement, Barack Obama s'est exprimé lors d'une interview accordée à ABC News. "Ce genre de tragédies s'est produit trop souvent durant les années où j'ai été président", a-t-il déploré disant avoir "le cœur brisé" en pensant aux familles des victimes. Et d'ajouter: "je pense que nous saurons d'ici 24 heures exactement comment c'est arrivé et ce qui a motivé cet individu".  Quant à Donald Trump, le président élu, il a également réagi à ce drame. "Je suis la terrible situation en Floride", a-t-il écrit sur Twitter ajoutant un: "Pensées et prières. Faites attention!".

Pour le moment, la piste terroriste n'est pas écartée mais les enquêteurs semblent privilégier la piste d'un acte commis par un déséquilibré souffrant de troubles mentaux. Il fait actuellement l'objet d'un interrogatoire approfondi et devrait être la cible de poursuites fédérales, a annoncé l'agent spécial George Piro, chargé du bureau du FBI à Miami.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Au total, cinq personnes ont été tuées et huit blessées lors de la fusillade.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-