Fusillade à Strasbourg: le 3e attentat en France en 2018

Fusillade à Strasbourg: le 3e attentat en France en 2018

Publié le 12/12/2018 à 10:02 - Mise à jour à 11:18
© SEBASTIEN BOZON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un attentat s'est déroulé à Strasbourg mardi en début de soirée. Ce mercredi au matin, le bilan provisoire est de trois morts et 13 blessés et le suspect était toujours en fuite. Cette attaque terroriste confirmée officiellement est la troisième du genre en France depuis début 2018.

La ville de Strasbourg a été touchée par un attentat mardi 11 en début de soirée. Un homme armé a ouvert le feu sur des passants à proximité du marché de Noël et, ce mercredi 13 dans la matinée, le bilan provisoire faisait état de trois morts et de 13 blessés, dont certains gravement.

Il s'agit du troisième attentat en France en 2018. Le 23 mars dernier un jeune homme de 25 ans, Radouane Lakdim, tuait quatre personnes lors d'une chevauchée meurtrière entre Carcassonne et Trèbes (Aude) avant de lui-même être abattu par les forces de l'ordre.

Les attentats de Trèbes, après lesquels le gendarme Arnaud Beltrame a été érigé en héros pour son courage, a en outre fait 15 blessé dont deux graves.

A voir aussi: Attentat à Strasbourg- Direct - suspect en fuite, 3 morts et 13 blessés (8 gravement)

Le second attentat en France s'est produit le 12 mai à Paris. Là encore un jeune homme, Khamzat Azimov, âgé de 20 ans, a poignardé cinq personnes dans la rue de Monsigny près de l'opéra Garnier, dans le deuxième arrondissement de la capitale.

Le terroriste franco-russe originaire de Tchétchénie a ce soir là tué une personne avant d'être lui-même abattu.

Dans les deux cas, l'Etat islamique a revendiqué les attaques. Ce n'est, concernant l'attaque de Strasbourg, pas encore le cas à ce stade, ce mercredi matin.

Tout au long de l'année 2018, les autorités ont communiqué sur douze attentats déjoués par les forces de l'ordre sur l'ensemble du territoire.

A lire aussi:

Fusillade à Strasbourg: chasse à l'homme transfrontalière pour retrouver le terroriste toujours en fuite

Premières réactions politiques à l'attaque de Strasbourg

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'attentat à Strasbourg est le troisième en France en 2018 après ceux de Trèbes et Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-