Gard: ses amis voulaient lui faire une blague pour le réveiller, il finit paralysé à vie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gard: ses amis voulaient lui faire une blague pour le réveiller, il finit paralysé à vie

Publié le 25/07/2017 à 09:22 - Mise à jour à 09:38
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un accident stupide et aux conséquences dramatiques qui s'est déroulé dans une commune du Gard le dimanche 16. Des jeunes gens se sont amusés à tracter en voiture une tente où un de leurs amis de 19 ans dormait encore. Ils l'ont involontairement projeté contre un arbre.

L'acte se voulait potache. Il s'est terminé tragiquement. Un jeune homme de 19 ans a été grièvement blessé, et risque probablement de rester paralysé à vie suite à une plaisanterie douteuse et inconsidérée de ses amis, rapporte France Bleu Gard Lozère.

Les faits se déroulent dimanche 16. C'est le dernier jour d'une fête estivale dans le secteur du Mont Aigoual, dans le Massif central, entre le Gard et la Lozère. Sur la commune de Saint-Sauveur-Camprieu, quelques fêtards dorment encore après les excès de la veille, d'autres sont réveillés.

Trois jeunes gens constatant qu'un de leurs amis est encore assoupi dans sa tente décide de lui faire une blague douteuse. Ils attachent en effet son abri de toile à l'arrière de leur voiture et décident de rouler sur le terrain où le véhicule était stationné. Le but? Offrir à leur camarade de 19 ans un réveil en fanfare. La plaisanterie va se terminer en drame.

Le jeune conducteur commence à rouler et la tente a être ainsi tractée. Mais peu après le début du trajet, pour une raison encore inconnue, le véhicule dévie de sa trajectoire dans un virage déportant la tente vers l'extérieur. Le mince abri de fortune ainsi trimballé va alors percuter de plein fouet un arbre. Son malheureux occupant va être grièvement blessé par le choc.

Transporté dans un état grave à l'hôpital Carémeau de Nîmes, les médecins ont annoncé que le jeune homme va sans doute rester paraplégique. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour "violences involontaires ayant entraîné une incapacité définitive".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a été transporté à l'hôpital dans un état très grave.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-