Gard: il tente de brûler l'homme chez qui sa femme avait trouvé refuge

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Gard: il tente de brûler l'homme chez qui sa femme avait trouvé refuge

Publié le 03/07/2017 à 12:57 - Mise à jour à 13:04
©Michael Coghlan/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Vendredi, un homme de 46 ans a été jugé pour vol, violences en réunion et incendie, à la cour d'assises d'Alès, dans le Gard. Lors d'une expédition punitive il avait, avec des complices, roué de coups puis tenté d'immoler un homme de 58 ans chez qui sa femme, apparemment battue, s'était réfugiée.

Un homme de 46 ans nommé Laurent était jugé vendredi 30 à la cour d'assises d'Alès, dans le Gard, pour vol, violences en réunion et incendie. Actuellement détenu, Laurent n'a pas voulu assister à son procès. Il a écopé de huit ans de prison, une peine plus lourde que celle requise par le ministère public.

Les faits pour lesquels il a été reconnu coupable remontent à novembre 2015, rapporte le Midi Libre. La femme de Laurent, Laïla, avait disparu depuis plusieurs semaines, victime de violences conjugales. Après de longues recherches, le mari, originaire de Saint-Etienne, a réussi à retrouver sa trace: Laïla avait trouvé refuge chez Alain, un homme de 58 ans vivant dans une caravane à Saint-Hilaire-de-Brethmas, près de Alès. Il a alors monté une expédition punitive avec des complices dans le but de récupérer sa femme.

Le 5 novembre 2015, le groupe a débarqué chez Alain et le roue de coups d'une telle violence qu'il a été victime de plusieurs fractures. Laïla, elle, a réussi à s'enfuir. Après avoir frappé le propriétaire de la caravane, le groupe a décidé de le laisser à l'intérieur et de mettre le feu au petit logement. A l'aide d'une bouteille de gaz, retrouvée plus tard par les enquêteurs, les malfrats ont alors incendié le véhicule, laissant pour mort Alain.

La victime a pourtant pu s'en sortir miraculeusement: malgré sa hanche cassée, il s'est traîné hors de son logement pour échapper aux flammes. Une enquête a été rapidement ouverte et le mari vite pointé du doigt.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laurent a été condamné à huit ans de prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-