Gard: un enfant reste bloqué trois jours avec son beau-père mort

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Gard: un enfant reste bloqué trois jours avec son beau-père mort

Publié le 29/12/2017 à 19:16 - Mise à jour à 19:20
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un petit garçon de huit ans est resté enfermé pendant au moins trois jours dans l'appartement où gisait le corps de son beau-père à Goudargues dans le Gard. Il a finalement réussi à sortir du logement ce vendredi et a donner l'alerte.

Ses vacances ne se sont pas passées comme prévu. Agé de huit ans, un petit garçon est resté enfermé pendant au moins trois jours dans l'appartement de Goudargues (Gard) où se trouvait son beau-père mort. Finalement, il est parvenu à sortir du logement et a donner l'alerte. Il s'est rendu ce vendredi 29 dans un bar à proximité du domicile.

Pour le moment, les causes de sa mort n'ont pas été déterminées mais une procédure a été ouverte selon le vice-procureur de Nîmes, Patrick Bottero, qui a précisé que rien n'attestait "d'une origine criminelle". L'enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze. Selon les premiers éléments rapportés, une autopsie du beau-père doit prochainement avoir lieu et devrait permettre d'apporter de nombreux éléments de réponse aux enquêteurs. Il aurait visiblement été victime d'un problème de santé.

D'après les déclarations du petit garçon, son beau-père le gardait pour quelques jours alors qu'il profitait de ses vacances scolaires. Il a également expliqué que l'appartement, dans lequel il n'a pas trouvé de téléphone, était fermé à clé. Mais en prenant le temps de la réflexion, le petit garçon a pu sortir et prévenir les autorités.

A lire aussi - Ivre, il tue son beau-père à la batte de baseball dans son sommeil

La famille et les proches de la victime ont donc pu être alertés rapidement mais malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. En effet, début décembre dernier, un homme de 63 ans avait été retrouvé mort chez lui à Bordeaux. Allongé sur son lit et décédé de cause naturelle, le sexagénaire était mort depuis plusieurs mois et son cadavre se trouvait dans "un état de décomposition très avancée", presque "à l'état de squelette".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un petit garçon est resté enfermé au moins trois jours près du corps de son beau-père.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-