Garges-lès-Gonesse: un adolescent blessé à la joue par un tir de flash-ball

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Garges-lès-Gonesse: un adolescent blessé à la joue par un tir de flash-ball

Publié le 05/12/2018 à 15:45 - Mise à jour le 07/12/2018 à 15:48
© NICOLAS TUCAT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): MI

-A +A

Un adolescent, qui se trouvait devant le lycée Simone de Beauvoir à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), a été blessé à la joue par un tir de lanceur de balle de défense (LBD) ce mercredi matin alors qu'il manifestait dans le cadre de la mobilisation lycéenne.

Des affrontements ont éclaté entre jeunes et CRS ce mercredi 5 au matin à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) devant le lycée Simone de Beauvoir, en marge d'une manifestation de lycéens, qui ont rejoint la mobilisation lycéenne.

Un adolescent a été blessé par un tir de lanceur de balle de défense (LBD, faussement appelé "flash-ball", qui est une marque NDLR) au niveau de la joue mais ses jours ne sont pas en danger.

Contactée par France-Soir, la préfecture du Val-d'Oise a précisé que le jeune homme avait bien été déclaré en état d'urgence absolue par les pompiers (pour signaler le caractère très sérieux de la blessure), confirmant une information du Parisien

"Il n'a pas perdu connaissance durant son transport à l'hôpital et a été pris en charge au centre hospitalier de Gonesse", nous a-t-on précisé.

Lire aussi: Meaux - touché aux testicules par un tir de flash-ball, un lycéen porte plainte

La situation était très tendue devant le lycée Simone de Beauvoir ce mercredi matin. Les forces de l'ordre étaient visées par des projectiles lancés par les lycéens quand le jeune homme a reçu le tir au visage.

Le corps enseignant de l'établissement a publié un communiqué pour condamner ces violences.

"Les forces de l'ordre ont fait un usage abusif de la violence", affirme le personnel du lycée. "Nous demandons qu'une enquête soit ouverte sur le comportement des policiers face à des mineurs afin que ces faits ne se reproduisent pas", est-il aussi écrit.

Et aussi:

Alerte- Mobilisation lycéenne: un ado entre la vie et la mort, blessé par flash-ball à la tête

Info FS- Gilet jaune dans le coma après un tir de flash-ball: bavure à Toulouse?

Auteur(s): MI


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un adolescent a été blessé à la joue par un tir de flash-ball ce mercredi matin à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-