Gassin: un gendarme du GIGN tué en tentant de maîtriser un forcené

Gassin: un gendarme du GIGN tué en tentant de maîtriser un forcené

Publié le 21/05/2016 à 15:58 - Mise à jour à 16:05
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Un gendarme du GIGN a été tué ce samedi 21 à Gassin dans le Var alors qu'il tentait de maîtriser un forcené qui s'était retranché à son domicile après avoir tiré sur son épouse. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve présidera "tout prochainement" une cérémonie d'hommage au gendarme, a-t-il annoncé.

Un gendarme du GIGN d'Orange (Vaucluse) a été tué ce samedi 21 lors d'une intervention menée pour maîtriser un forcené à Gassin (Var), a-ton appris auprès de la gendarmerie. Le forcené, un homme de 80 ans, s'était retranché à son domicile après avoir tiré sur son épouse avec une arme de chasse, la blessant légèrement, a-t-il été précisé.

La femme est parvenue à s'enfuir et a donné l'alerte. Des gendarmes de l’antenne GIGN d’Orange, comprenant notamment deux négociateurs, ont alors été dépêchés sur place vers 09 heures du matin. Mais au moment où la colonne d’intervention s’approchait de la maison, l’homme, caché derrière son garage, a surgi et tiré deux coups de feu contre le gendarme de tête, le touchant mortellement au cou et au visage.

Après avoir incendié sa maison, l'homme s’est enfui dans les environs avant de se tirer deux balles dans la bouche. Grièvement blessé, il devait être évacué par hélicoptère sur un centre hospitalier. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a fait part, dans un communiqué publié en début d'après-midi, de son émotion et annoncé qu'il présiderait "tout prochainement" une cérémonie d'hommage au gendarme. "Chaque jour, des policiers et des gendarmes exposent leur vie pour protéger celle des autres, et à ce titre, ils méritent le respect et la profonde gratitude de nos concitoyens", a écrit le ministre. Le directeur général de la gendarmerie nationale général, Denis Favier, est attendu sur le lieu du drame ce samedi après-midi.

Le gendarme tué a Gassin était né en avril 1978 il était marié et avait deux enfants, a précisé la gendarmerie nationale. Il était chef de groupe à l'antenne GIGN d'0range. Au moins 20 membres du GIGN ont déjà été tués lors d'opérations depuis dix ans et au moins cinq par des forcenés, au cours d'interventions depuis 1997.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Chaque jour, des policiers et des gendarmes exposent leur vie pour protéger celle des autres", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-