Gennevilliers: des pièces de métal retrouvées dans un paquet de légumes surgelés

Gennevilliers: des pièces de métal retrouvées dans un paquet de légumes surgelés

Publié le 16/08/2017 à 08:45 - Mise à jour à 08:47
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une habitante de Sannois, dans le Val-d'Oise, qui fait ses courses au Leclerc de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, a découvert samedi des pièces métalliques dans un parquet de pommes noisettes surgelées qu'elle avait acheté pour son fils. Elle a fait remonter l'incident à Findus, la marque qui commercialise ce produit, qui a ouvert une enquête interne mais ne s'inquiète pas outre mesure.

Avoir la dent dure peut être utile dans certaines circonstances. Comme dans celles-là: Fiona, une mère de famille de 27 ans, originaire de Sannois dans le Val-d'Oise, mais ayant l'habitude de faire ses courses au Leclerc de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, a découvert samedi 12 des pièces métalliques dans un paquet de légumes surgelés, pommes noisettes à la carotte de la marque Findus. Une pièce, une rondelle et un boulon qu'elle a heureusement aperçues avant de mettre le produit dans la poêle et de le donner à manger à son fils de 17 mois. "Il a du mal à manger des légumes" a-t-elle expliqué mardi 15 au journal Le Parisien.

Elle et sa mère (qui s'appelle Malika), choquées de cette trouvaille qui aurait pu être dangereuse, ont immédiatement contacté le magasin où elles avaient acheté le paquet de surgelés, quelques jours plus tôt. On leur a proposé un remboursement. "Mais je n’en ai rien faire, moi, d’être remboursée ! Je voulais qu’on prévienne les consommateurs" a expliqué Malika.

L'incident a été transmis à Findus qui a assuré qu'il s'agissait "d'un incident exceptionnel". Ajoutant qu'il "existe des détecteurs de métaux sur toutes les lignes de production", sans s'inquiéter outre mesure. Mais une enquête interne a tout de même été ouverte. Et la marque a promis "de voir plus large" si "le moindre défaut lors de la production" est constaté.

Pour Fiona et Malika, hors de question de retourner dans ce supermarché Leclerc, qui a décliné toute responsabilité dans cet incident. "Qui me dit qu’on ne va pas retrouver des pièces dangereuses dans d’autres surgelés?".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est dans un paquet de pommes noisettes à la carotte, surgelées, qu'une mère de famille a fait une drôle de découverte. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-