Gilets jaunes: arrêté avec des plaques d'immatriculation "Gilles et John"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gilets jaunes: arrêté avec des plaques d'immatriculation "Gilles et John"

Publié le 17/12/2018 à 15:16 - Mise à jour à 15:26
© Thierry Zoccolan / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Des gendarmes d'Eure-et-Loir ont interpellé un conducteur qui avait remplacé ses plaques d'immatriculation par des fausses où était inscrit "Gilles et John". La blague, en référence au mouvement des gilets jaunes, n'a pas fait rire les militaires qui l'ont arrêté.

La blague n'a pas fait rire les gendarmes. Des militaires d'Eure-et-Loir ont arrêté le conducteur d'une voiture équipée de fausses plaques d'immatriculation samedi 15. L'homme originaire de la Sarthe roulait à vive allure sur l'autoroute A11.

Le conducteur du pick-up était accompagné de quatre passagers, tous se rendaient à Paris pour manifester sur les Champs-Elysées aux côtés des gilets jaunes selon L'Echo Républicain.

Pour l'occasion, les plaques d'immatriculation de la voiture avaient été falsifiées. Plus de numéros: il était simplement inscrit "Gilles et John", blague très répandue sur les réseaux sociaux et justement liée au mouvement des gilets jaunes.

A voir aussi: Gilets jaunes - la "Main jaune" incendiée lors de la levée d'un barrage (photos)

Le trait d'humour n'a pas vraiment plu aux gendarmes qui ont interpellé le conducteur de 31 ans et lui ont confisqué ses fausses plaques. Le trentenaire a par la suite été relâché. Il a assuré avoir seulement voulu rajouter "une touche d'humour" à sa voiture et a contesté avoir commis un excès de vitesse.

Il va cependant être convoqué par la justice prochainement puisqu'il est poursuivi pour avoir maquillé ses plaques.

La falsification des plaques d'immatriculation d'un véhicule est en effet puni par la loi et est passible de 3.750 euros d'amende, de cinq ans de prison, d'un retrait de six points sur le permis de conduire et enfin d'une confiscation du véhicule.

A lire aussi:

"Gilets jaunes": polémique autour d'une photo retouchée sur France 3

Gilets jaunes: des ''Marianne'' seins nus face aux CRS sur les Champs-Elysées (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le conducteur avait remplacé ses plaques d'immatriculation par l'inscription "Gilles et John".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-