Un gilet jaune en fauteuil roulant projeté à terre par un gendarme (vidéo)

Un gilet jaune en fauteuil roulant projeté à terre par un gendarme (vidéo)

Publié le 09/12/2018 à 15:44 - Mise à jour à 16:21
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une vidéo circulant depuis ce dimanche matin sur les réseaux sociaux montre un gendarme mobile agripper et projeter à terre un manifestant en fauteuil roulant prétendument armé. Des faits qui auraient eu lieu en marge de la levée du blocage du péage de Bersan (Hérault).

C'est l'une des vidéos qui tournent sur les réseaux sociaux concernant les face-à-face parfois tendus entre gilets jaunes et forces de l'ordre. On peut y voir des gendarmes mobiles faire tomber une personne en fauteuil roulant lors de l'évacuation d'un barrage.

Une vidéo à l'origine partagée par les gilets jaunes de la région de Bersan (Hérault), lesquels bloquaient le péage situé à la sortie 34 de l'autoroute A9 depuis plusieurs jours. Quelque 800 camions étaient à l'arrêt sur cette bretelle, impactant le trafic, lorsque les militaires ont été déployés à l'aube de ce dimanche 9 pour déloger les manifestants.

On peut voir l'homme handicapé prétexter un besoin pressant pour ne pas quitter le bitume. Deux gendarme portent alors le fauteuil roulant sur le bas-côté. On peut entendre l'un d'entre eux reprocher au manifestant d'avoir insulté les militaires.

Voir: Colère et incompréhension à Mantes-la-Jolie après la vidéo des jeunes interpellés

L'homme en fauteuil roulant semble peiner à se déplacer dans la boue, jusqu'à ce qu'un gilet jaune vienne l'aider. C'est ensuite que la situation dégénère. Le même gendarme qui avait parlé d'injures et de "manque de respect" s'approche une nouvelle fois et se précipite soudain sur lui, semblant vouloir saisir un objet dans la poche du manifestant. "Il est armé" ,peut-on l'entendre distinctement lancer.

Une bousculade s'en suit durant laquelle l'homme est aggripé par le haut du corps et projeté à terre, toujours par le même militaire. Aucun coup n'est échangé mais l'homme devra attendre que la situation se calme et qu'un des gilets jaunes viennent le relever. Son fauteuil a été endommagé dans l'altercation. Il n'a finalement pas été interpellé et aucune arme n'est visible sur ces images.

Selon les internautes à l'origine de la diffusion de cette vidéo, le faits auraient donc eu lieu au péage de Bersan ce dimanche 9 au matin. Toutefois, ces affirmations n'ont pas été confirmées de source officielle. Si les faits sont assez clairs, le contexte est quant à lui à prendre avec précautions.

Selon Midi Libre, au niveau de ce péage "un barrage filtrant pourrait de nouveau se mettre en place dans la journée (de dimanche) mais les autorités n'accepteront plus de point de blocus".

Lire aussi:

A Paris, des "gilets jaunes" dépités par les violences

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un gendarme mobile a projeté à terre un manifestant des gilets jaunes prétendument armé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-